Les étiquettes vertes, c'est pour quand ? - L'atelier

Accueil

Cette actualité a été publiée le 07/04/2010 à 15h49 par Michel WALTER.


LES ÉTIQUETTES VERTES, C'EST POUR QUAND ?

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • Google+  FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr
SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
Les étiquettes vertes, c'est pour quand ?

L'opérateur téléphonique SFR va lancer à la fin avril un étiquetage environnemental des téléphones portables, prenant en compte toutes les étapes du cycle de vie, de la fabrication au recyclage.

Parmi les critères, les gaz à effets de serre, mais aussi les matières premières utilisées et la consommation d'eau (très importante pour les puces électroniques). Le site Internet ecocompare.com propose le même service pour des produits de différentes marques (Sigg, Lafuma).

Dans la grande distribution, Casino et Leclerc ont déjà mis en place des étiquettes carbone, qui indiquent le nombre de grammes de CO2 émis lors de la production du fromage râpé, du chocolat...

Pour l'instant, connaître l'empreinte carbone du fromage râpé Casino ne me permet pas de comparer avec celui des autres marques, puisqu'ils ne le mentionnent pas. Bref, ce système n'a d'intérêt que si tout le monde s'y met.

Mais peu à peu, les étiquettes, labels et autres indicateurs écolos font du chemin. Après avoir décortiqué tous les ingrédients des pains au lait Casino (oui, c'est là que je fais mes courses), j'étais très contente de voir qu'ils ne contenaient pas d'huile de palme.

Et que la marque, sous la pression de l'opinion publique, allait bannir l'huile de palme de tous ses produits. Comme quoi, je ne suis pas la seule à regarder les étiquettes.

Le but de ces initiatives est de faire changer les habitudes du consommateur vers des produits plus "verts". Même si tout le monde ne les lit pas, c'est une information en plus, qui n'aura d'intérêt que si elle devient la norme, comme l'étiquetage énergétique (A+, A, B, C) des appareils ménagers.

La loi Grenelle II, qui doit être examiné à l'Assemblée en mai, avait prévu de rendre obligatoire cet étiquetage environnemental des produits à partir de 2011.

Mais le 24 mars dernier, un amendement de la commission du développement durable de l'Assemblée nationale a modifié le texte : l'étiquetage sera en expérimentation durant toute l'année 2011, et pourrait ensuite être éventuellement généralisé. Ou bien être enterré. Dommage, non ?

Source : www.metrofrance.com

Info recueillie par Mich

SOS-planete