Les États-Unis vont augmenter leur production de biocarburants - L'atelier

Retour : Accueil

Cette actualité a été publiée le 13/11/2010 à 22h44 par Jacques.


LES ÉTATS-UNIS VONT AUGMENTER LEUR PRODUCTION DE BIOCARBURANTS

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • Google+  FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr
SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre

Le gouvernement américain envisage de stimuler la production et l'utilisation des biocarburants afin de diminuer la dépendance du pays envers le pétrole importé, créer de nouveaux emplois et réduire les émissions de gaz à effet de serre.

Le ministre de l'agriculture, M. Tom Vilsack, a annoncé le 12 octobre que le gouvernement allait payer des exploitants agricoles pour produire des cultures non alimentaires susceptibles d'être transformées en carburant vendu à des stations-services.

Il remboursera les exploitants agricoles s'inscrivant au programme à hauteur de 75 % de leurs coûts de démarrage.

Il a également dit qu'une aide fédérale allait être débloquée pour construire cinq nouvelles bioraffineries ou centrales de bioénergie dans les campagnes américaines et que des fonds de contrepartie seraient utilisés pour installer 10 000 pompes et installations de stockage de biocarburant au cours des cinq prochaines années.

L'annonce du ministre arrive une semaine après celle de l'Agence américaine pour la protection de l'environnement (EPA) qu'elle allait autoriser la vente de carburant contenant jusqu'à 15 % d'éthanol (E15) pour les automobiles et les camionnettes construites après 2007.

Elle a également annoncé qu'elle allait bientôt déterminer la possibilité d'élargir l'utilisation de l'E15 aux voitures remontant au modèle 2001.

L'Energy Independence and Security Act (loi sur l'indépendance et la sécurité énergétiques) adoptée par le Congrès en 2007 dispose que les États-Unis devront produire 36 milliards de gallons (136 milliards de litres) de biocarburants par an d'ici à 2022.

Cela signifie qu'ils devront tripler leur production d'ici à cette date et que des mélanges contenant plus d'éthanol - un ingrédient à base de maïs qui peut être mélangé avec l'essence - devront devenir plus largement disponibles, tout autant que des carburants dits avancés produits à partir d'autres cultures.

Les biocarburants, comme les autres combustibles fossiles - essence et gazole - produisent des gaz à effet de serre mais leur empreinte carbone n'est que de 40 % à 80 % celle de l'essence normale, selon le produit et l'endroit de sa fabrication.

Le président Obama s'est engagé à réduire les importations de pétrole et à créer des emplois et de nouveaux marchés pour les nouvelles énergies propres.

La promotion des biocarburants est un des nombreux programmes lancés pour atteindre ces objectifs.

La Renewable Fuels Association (Association pour les carburants renouvelables) - groupe professionnel représentant les producteurs - estime que les 10,6 milliards de gallons (40 milliards de litres) d'éthanol utilisés aux États-Unis en 2009 ont réduit de 16,5 millions de tonnes les émissions de gaz à effet de serre produites par des véhicules, ce qui correspond à l'élimination de 2,7 millions de véhicules des routes.

Le ministère de l'agriculture et l'Administration fédérale de l'aviation ont signé un nouvel accord en vue de la mise en valeur de cultures pouvant être transformées en carburant avion pour le secteur de l'aviation.

L'Association a annoncé que l'an dernier, la production de carburants renouvelables avait financé près de 400 000 emplois américains, ajoutant 53,3 milliards de dollars au produit intérieur brut.

Outre les nouvelles mesures concernant les véhicules, le ministère de l'agriculture et l'Administration fédérale de l'aviation ont signé un nouvel accord quinquennal en vue de la mise en valeur de cultures pouvant être transformées en carburant avion pour le secteur de l'aviation.

"Je pense que l'impératif de la sécurité énergétique, le désir d'un environnement plus propre et le renforcement des possibilités économiques de l'Amérique rurale imposent la prise de mesures immédiates", a déclaré M. Vilsack le 21 octobre dans un discours prononcé à Washington.

Des nouvelles générations de biocarburants sont nécessaires

Pour atteindre les normes de carburants renouvelables mandatées par le Congrès, M. Vilsack a expliqué que le pays doit soutenir plus activement la recherche de carburants plus avancés tels que l'éthanol cellulosique, les biocarburants dérivés du bois, de l'herbe et des parties non comestibles des plantes, et le biobuténol, un alcool semblable à l'éthanol produit par la fermentation du maïs, de la betterave à sucre et d'autres cultures.

Il a également demandé au Congrès de proroger le crédit d'impôt accordé aux producteurs d'éthanol qui doit expirer à la fin de 2010.

Pour lire la suite, cliquez sur "source"

Pour en savoir plus sur la situation planétaire
.
.

Devenez lanceur d'alertes





Auteur : Karin Rives

Source : www.notre-planete.info