Les émissions de CO2 ont atteint un niveau record en 2010 - L'atelier

Accueil

Cette actualité a été publiée le 21/06/2011 à 22h19 par Fred.


LES ÉMISSIONS DE CO2 ONT ATTEINT UN NIVEAU RECORD EN 2010

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • Google+  FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr
SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
Les émissions de CO2 ont atteint un niveau record en 2010

 
La semaine dernière l'Agence Internationale de l'Energie (AIE) a publié ses estimations pour les émissions de gaz à effet de serre du secteur énergétique en 2010. Ces premiers chiffres sont très inquiétants, puisqu'ils traduisent une reprise à la hausse des émissions de CO2 sur cette année, et marquent surtout un nouveau record dans les émissions mondiales du principal gaz à effet de serre.

Jamais en effet les émissions du secteur énergétique, qui représentent près des deux tiers des émissions mondiales de gaz à effet de serre, n'avaient été aussi élevées. L'AIE souligne que l'accalmie sur le front des émissions provoquée par la crise économique de 2008-2009 n'a été que de courte durée.

Des émissions incompatibles avec les objectifs de lutte contre le Changement Climatique

Pourtant la Communauté Internationale s'est fixé à Copenhague un objectif de maintenir le réchauffement climatique en deçà de +2°C, seuil au-dessus duquel les conséquences pour les hommes et les écosystèmes seraient dramatiques. Selon les études des scientifiques, pour parvenir à cet objectif, il est nécessaire de diviser par 2 ou 3 les émissions mondiales de gaz à effet de serre d'ici 2050, et qu'elles commencent à décroître dès 2015.

Or tous les voyants sont au rouge, puisque les émissions mondiales continuent à augmenter, et que par ailleurs les différents engagements de réduction pris par les pays industrialisés et les pays émergents ne suffisent pas à garantir l'équilibre climatique. Ceux-ci nous conduiraient en effet aujourd'hui vers un réchauffement compris entre +3°C et +4°C.

Les émissions sont reparties à la hausse en 2010 pour plusieurs raisons :

• D'abord la timide reprise économique dans les pays industrialisés, et le retour d'une forte croissance du PIB dans les pays émergents, ont augmenté les besoins d'énergie pour l'industrie, les transports et la production d'énergie

• Ensuite, malgré 20 ans de négociations internationales sur le changement climatique, et à la veille du sommet de Rio en 2012, aucun pays n'a entamé de transition énergétique structurelle, en ne modifiant pas en profondeur ses modes de production et de consommation

Quelle ambition européenne face au changement climatique ?

L'Union Européenne s'est engagée à réduire de 20% ses émissions de gaz à effet de serre d'ici 2020, dans le cadre de l'accord de Copenhague, et a mis en place une série de mesures pour réduire sa consommation d'énergie et ses émissions de gaz à effet de serre.

Mais pour arriver à limiter la hausse des températures à +2°C, il est nécessaire que les pays industrialisés réduisent leurs émissions de 25% à 40% à cet horizon. C'est pour cela que les décideurs européens vont discuter, lors du Conseil Environnement de juin, de la possibilité de relever cet objectif à -30% de réduction.

Pour cela, il est nécessaire de réduire drastiquement les consommations d'énergies fossiles (gaz, pétrole, charbon), mais aussi de développer les énergies renouvelables et de s'attaquer aux émissions de l'agriculture, qui représentent 13% des émissions européennes.

Dans son nouveau numéro de la collection « Veille et Proposition », la Fondation pour la Nature et l'Homme propose une série de mesures à mettre en place par l'Europe pour réduire de 30% les émissions de gaz à effet de serre.

L'adoption de cet objectif, outre son ambition environnementale, présente de nombreux avantages économiques et sociaux. En réduisant la facture énergétique, en isolant les logements et en adoptant des modes de transports plus sobres, l'UE a aujourd'hui les moyens de protéger les ménages de la précarité énergétique, tout en positionnant ses entreprises et ses industries dans l'économie verte, qui sera le seul modèle possible de prospérité du 21e siècle.
 

Pour lire la suite, cliquer ici
 

Un article de David Naulin, publié par cdurable.info

 

Vous aimez notre travail ? Alors merci de nous soutenir

Lance-toi ! Deviens vite lanceur d'alerte. Rejoins ceux qui ont la rage !

Le site étrange qui dérange même les anges !

 

........

 





Auteur : David Naulin

Source : www.cdurable.info