Les effets de la radioactivité sur les enfants de Fukushima - L'atelier

Accueil

Cette actualité a été publiée le 02/11/2011 à 02h03 par Kannie.


LES EFFETS DE LA RADIOACTIVITÉ SUR LES ENFANTS DE FUKUSHIMA

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • Google+  FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr
SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
Les effets de la radioactivité sur les enfants de Fukushima

"Non détruits par l'arme atomique"

 

Après la catastrophe de Fukushima, Our Planet-TV a lancé une enquête pour savoir si les retombées radioactives avaient eu des effets sur la santé de la population. Suite à cet appel, ils ont reçu près de 500 mails par semaine.

Cette enquête met en évidence que la radioactivité, même à faible dose, a des effets réels sur la santé.

Dans cette émission, on apprend que les symptômes les plus fréquemment signalés sont le saignement de nez abondant, la diarrhée, l'irritation de la gorge et la fatigue intense. Et ces symptômes n'ont pas été observés que pour les enfants.

Le Dr Masamichi Nishio, chef du centre sur le cancer de Hokakido, estime que ces symptômes doivent être reconnus comme de nouveaux symptômes cliniques de l'exposition aux rayonnements à faible dose.

Dans le livre sur les conséquences de Tchernobyl publié en 2009 par l'Académie des Sciences de New-York, le Dr Yablokov décrit les mêmes symptômes associés à des gonflements des ganglions lymphatiques. Mais les conséquences dramatiques de la catastrophe de Tchernobyl ont été ignorées pour que le lobby de l'énergie nucléaire puisse continuer à prospérer.

Selon l'enquête de Our Planet-TV, sur 500 signalements, le symptôme le plus fréquent est le mal de gorge (1 personne sur 3), puis le saignement de nez (1/5), puis la diarrhée (1/5) et enfin la fatigue (1/6).

D'après Mme Mika Noro, présidente de l'association japonaise « Le pont de Tchernobyl », les enfants qui vivent dans les zones contaminées par la catastrophe de 1986 présentent les mêmes symptômes que ceux de Fukushima.

Elle a visité la Biélorussie. Dans les territoires contaminés, 98% des enfants ne sont pas en bonne santé. La durée d'un cours à l'école est passée de 45 à 25 minutes car les enfants sont trop fatigués.

 


 

Elle a visité aussi la région de Fukushima. Elle a constaté que les enfants y jouent encore joyeusement avec des taux très élevés de radiations dans les villes de Fukushima, Koriyama et Nihonmatsu.

Sa conclusion :

LES ENFANTS DOIVENT ETRE EVACUES IMMEDIATEMENT !

Cette émission a été diffusée en juillet 2011. Trois mois plus tard, les enfants ne sont toujours pas évacués et sont toujours soumis à de forts taux de rayonnement.

Et que fait l'OMS ? RIEN.

 

Un article publié par fukushima.over-blog.fr

 

Lance-toi ! Deviens vite lanceur d'alerte. Rejoins ceux qui ont la rage !

Le site étrange qui dérange même les anges !

 

........

 

Merci de PARTAGER les meilleurs posts partout où vous le pouvez, réseaux sociaux et autres.

 





Auteur : Blog Fukushima

Source : fukushima.over-blog.fr