Les derniers éléments chimiques du tableau de Mendeleïev ont enfin un nom - L'atelier

Retour : Accueil

Cette actualité a été publiée le 17/06/2016 à 20h25 par Jacky.


LES DERNIERS ÉLÉMENTS CHIMIQUES DU TABLEAU DE MENDELEÏEV ONT ENFIN UN NOM

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • Google+  FaceBook  Twitter LinkedIn Tumblr
SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
Les derniers éléments chimiques du tableau de Mendeleïev ont enfin un nom

 

BAPTEME. l'"ununtrium" (113), l'"ununpentium"(115), l'"ununseptium"(117) et l'"ununoctium"(118), ces éléments lourds qui occupent et complètent la septième ligne du tableau de Mendeleïv viennent d'être baptisés par l'Union internationale de chimie pure et appliquée (UICPA).

Leurs noms rappellent soit le lieu de leur découverte soit le nom des personnes qui y ont été associées.

Ainsi, l'élément 113 qui a été découvert dans l'accélérateur de particules de l'institut de recherche RIKEN au Japon s'appellera dorénavant le Nihonium (Nh), terme qui signifie "la Terre du Soleil levant" en japonais.

Le 115 sera le Moscovium (Mc) car il a été découvert à de l'Institut unifié de recherches nucléaires en Russie, à côté de Moscou.

L'élément 117 devient le Tennessine (Ts), pour rappeler le laboratoire d'Oak Ridge dans le Tennessee, point de départ de sa fabrication.

Enfin le 118, est devenu Oganesson (Og) en hommage à Yuri Oganessian, physicien russe pionnier dans la recherche des nouveaux éléments qualifiés de superlourds. Ces quatre noms ne sont pas encore définitif : une consultation publique est ouverte par l'UICPA jusqu'à la fin de l'année 2016 avant l'officialisation.

 

(...)

 

Pour lire la suite, cliquer ICI

 

Une actualité de Joël Ignasse,
publiée par sciencesetavenir.fr
et relayée par Demain l'Homme
ex SOS-planete

 

 

Un écolo gagne les
élections contre l'extrême-droite
;
Laurel et Hardy ont décidé de
vendre la France

TAFTA - Le traité
transatlantique
, une sacrée honte
pour la
démocratie !

Pour que pousse la petite graine

 

 

 

 

 

 

 





Auteur : Joël Ignasse - sciencesetavenir.fr