Les défis et les tâches stratégiques de la Russie dans l'Arctique - L'atelier

Accueil

Cette actualité a été publiée le 24/02/2013 à 18h43 par Fred.


LES DÉFIS ET LES TÂCHES STRATÉGIQUES DE LA RUSSIE DANS L'ARCTIQUE

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • Google+  FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr
SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
Les défis et les tâches stratégiques de la Russie dans l'Arctique

 

Les intérêts stratégiques de nombreux États vont bientôt entrer en collision dans l'Arctique. Les pays riverains de la région doivent non seulement être prêts à ce scénario, mais encore coopérer étroitement pour le prévenir. La stratégie de développement de la zone arctique russe jusqu'en 2020 est un pas important dans cette direction, estiment les experts interrogés par La Voix de la Russie.

Validée cette semaine par le président Poutine, cette stratégie est le premier projet d'envergure adoptée durant toute la période postsoviétique. Le document fixe notamment les grandes orientations de la politique nationale dans la région, à savoir le développement social et économique, la sécurité environnementale, la coopération internationale ainsi que la protection et la défense des frontières nationales.

Il s'agit là de tâches d'envergure que la Russie devra assumer pour assurer ses intérêts nationaux dans cette région appelée à jouer prochainement un rôle primordial dans le monde. Cela s'explique avant tout par les richesses naturelles fabuleuses de son plateau continental.

En même temps, selon les estimations des scientifiques, les réserves mondiales d'hydrocarbures sur la terre ferme s'épuiseront d'ici 40 ans, note le directeur du Fonds du développement énergétique Sergueï Pikine :

« L'Arctique, c'est le Klondike pour les décennies à venir, si bien que toutes les guerres de l'énergie futures auront pour enjeu le plateau continental arctique. Par conséquent, il est important d'explorer dès maintenant le sous-sol de la région et d'en développer les infrastructures industrielles par les efforts conjugués des sociétés russes et étrangères.

Il faut en même temps bien comprendre que la mise en valeur du plateau continental suppose la protection de l'environnement. C'est pour cette raison que le développement de la zone arctique doit se faire dans le cadre d'une seule et même stratégie consacrée justement par le document ».

Dans la stratégie, il est question des intérêts énergétiques stratégiques de la Russie dans l'Arctique parce que le plateau continental russe recèle entre 70 et 80% de toutes les réserves régionales d'hydrocarbures. Créer un fonds national des gisements de réserve dans la zone arctique revêt une importance de principe dans ce contexte.

Toutes les tâches assignées doivent être accomplies d'ici 2015 pour assurer à la deuxième étape (jusqu'à 2020) la délimitation extérieure du plateau continental russe selon les normes du droit international.

 

Un article de Polina Tchernitsa, publié par french.ruvr.ru et relayé par SOS-planete

 

Ce post vous est transmis grâce au dispositif mis en place par l'équipe bénévole des lanceurs d'alerte de SOS-planete. Si vous jugez son contenu intéressant, n'hésitez pas à le partager au sein de votre entourage proche et virtuel (contacts, réseaux sociaux). Un petit clic qui se propagera naturellement sur la Toile. Merci de participer concrètement, ou à votre façon, à cette tâche d'information et d'éveil des consciences, donc à la sauvegarde de notre planète vivante et de l'Humanité.

 

Le module de news "Comment va la belle bleue ?" en grand écran

Lance-toi ! Deviens lanceur d'alerte. Rejoins ceux qui ont la rage ! - Alertes

Recevoir chaque jour les infos scientifiques dans sa boite aux lettres

Le site étrange qui dérange même les anges !

 

........

 

Mine de connaissances - Contacter l'équipe : vivant12)at(free.fr

 





Auteur : Polina Tchernitsa

Source : french.ruvr.ru