Les défenseurs des animaux réclament plus de poursuites - #WikiSurTerre

Retour : Accueil

Cette actualité a été publiée le 15/12/2010 à 19h09 par Tanka.


LES DÉFENSEURS DES ANIMAUX RÉCLAMENT PLUS DE POURSUITES

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • LinkedIn
Les défenseurs des animaux réclament plus de poursuites

Une cinquantaine de défenseurs et amis des animaux se sont donné rendez-vous mardi midi devant le palais législatif de Winnipeg.

Ils manifestaient afin d'attirer l'attention du gouvernement sur la recrudescence des cas de maltraitance envers les animaux ces derniers mois dans la province, ont-ils indiqué.

Le dernier cas en date a été mis au jour début décembre à Swan River où la GRC a retiré 27 chiens, 15 chevaux et deux ânes à leur propriétaire pour cause de mauvais traitements. En juin dernier, 500 porcs avaient été retrouvés morts et en état de décomposition à Notre-Dame-de-Lourdes.

Le gouvernement fait preuve de trop d'immobilisme, selon plusieurs organismes de protection des animaux, qui estiment que trop peu de poursuites sont intentées contre les propriétaires d'animaux maltraités, compte tenu du nombre de cas rapportés.

Pour résoudre les problèmes de lenteur administrative, la directrice du Papa's Ranch Equine Rescue, Bonnie Riddell, en appelle à une meilleure collaboration entre les services vétérinaires de la province et les organismes de protection des animaux.

C'est déjà le cas, estime pour sa part le Vétérinaire en chef pour la province du Manitoba, Wayne Lees, pour qui il est primordial de respecter les procédures en place si l'on veut que la situation s'améliore.

La loi sur la protection des animaux a été renforcée en septembre dernier et les amendes ont été doublées.

Devenez lanceur d'alertes

Combat pacifique pour la Vie





Auteur : radio-canada.ca

Source : www.radio-canada.ca