Les défenseurs de la nature et les spécialistes de la technologie devront travailler ensemble - L'atelier

Retour : Accueil

Cette actualité a été publiée le 20/08/2016 à 14h36 par Fred.


LES DÉFENSEURS DE LA NATURE ET LES SPÉCIALISTES DE LA TECHNOLOGIE DEVRONT TRAVAILLER ENSEMBLE

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • Google+  FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr
SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
Les défenseurs de la nature et les spécialistes de la technologie devront travailler ensemble

 

La nature connectée :
technologie et protection de l'environnement

 

Pour la première fois dans l'histoire, la protection de l'environnement commence à fonctionner à la vitesse et à l'échelle nécessaires pour pouvoir suivre le rythme de l'un des défis environnementaux les plus insurmontables, voire prendre de l'avance. Les nouvelles technologies ont doté les défenseurs de la nature de capacités qui auraient été considérées comme des superpouvoirs il y a quelques années à peine.

Aujourd'hui, il est possible de surveiller des écosystèmes entiers – pensez à la forêt amazonienne – quasiment en temps réel, en cartographiant leur structure en trois dimensions au moyen de capteurs commandés à distance, en suivant des créatures insaisissables telles que le jaguar ou le puma par liaison satellite ou encore en dénonçant des activités d'exploitation forestière illicite grâce aux smartphones.

 

 

Ces innovations représentent une double révolution pour la protection de l'environnement. D'abord, elles permettent de dresser un état de lieux de la planète avec une précision sans précédent. Ensuite, elles rendent disponibles des données en plus grande quantité, accessibles par plus de gens dans plus de lieux.

Comme la plupart des technologies, elles comportent des risques élevés, bien que contrôlables : entre les mains de braconniers, les appareils de géolocalisation pourraient s'avérer mortels pour les espèces menacées.

Cependant, globalement, les innovations technologiques représentent un nouvel espoir d'éviter une catastrophe écologique planétaire et de contrebalancer l'accélération des tendances actuelles : perte d'habitat, extinction d'espèces animales et changement climatique.

 

 

Des téléphones portables pour les éléphants

 

(...)

Des mesures à l'arbre près

 

(...)

Risques élevés

 

(...)

 

Pour lire la suite, cliquer ICI

 

Une actualité de Jon Hoekstra,
publiée par future.arte.tv
et relayée par Demain l'Homme ex SOS-planete

 

 

 

La Vérité ? Mieux vaut en rire : Tour du monde en 5 minutes,
mort de rire dans un fauteuil ;o)

Immense victoire pour les associations :
les semences anciennes ne sont
plus interdites en France !

Cobayes humains et crème solaire : les vacances
sacrées, la plage, le test géant des nanoparticules

 

 

 


.


.


.

 

 

Chaque jour -pour 1€ par mois-
vous trouverez dans ce module privé,
le nectar récolté par les colibris,
lanceurs d'alerte
de Demain
l'Homme.
Mais vous découvrirez
aussi des rubriques spécialement
dédiées, étonnantes, souvent
vertigineuses, auxquelles la version
gratuite ne donne pas accès.

 

 

 





Auteur : Jon Hoekstra - future.arte.tv