Les citoyens font reculer Walmart - #WikiSurTerre

Retour : Accueil

Cette actualité a été publiée le 08/11/2010 à 21h27 par Tanka.


LES CITOYENS FONT RECULER WALMART

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • LinkedIn
Les citoyens font reculer Walmart

Walmart, la chaîne de grands magasins américains, symbolise pour beaucoup le capitalisme fou des dernières décennies. Ses prix très bas sont obtenus en pressurisant les salariés, à l'aide notamment d'un constante politique de destruction des syndicats, déjà faibles aux États-Unis, mais ici carrément absents du fait d'une politique ouvertement dédiée à rogner les droits des employés.

Et quand un Walmart s'installe quelque part, c'est tout un mode de vie qui est modifié : les petits commerçants, les boutiques de proximité, ferment les uns après les autres...

Et tout le monde finit par prendre sa voiture le week-end pour aller errer dans les allées déshumanisées de ce géant du commerce de détail.

C'est pourquoi les Mexicains ont dit Non ! Sprawl Busters (littéralement : casseurs d'étalement urbain), une association qui “aide les les communautés locales à concevoir et mener des campagnes contre les mégastores et autres projets indésirables de développement à large échelle”, est en effet heureuse de nous annoncer deux victoires contre ce monstre né de la société de consommation (le premier Walmart a ouvert en 1969 à Bentonville dans l'Arkansas).

L'un de ces mégas-magasins devait s'implanter dans la ville de Cuernavaca et y prendre la place de 166 arbres et deux maisons coloniales historiques. Durant 16 samedis consécutifs, des habitants du quartier et des groupes pro-environnement se sont réunis à l'emplacement sur lequel il devait se construire pour bloquer les travaux... Jusqu'à ce que, finalement, la ville décide de racheter les lieux pour y édifier à la place un centre culturel et confier la supervision du projet aux mêmes citoyens.

À 80 kilomètres de là, à Mexico même, ce n'est pas moins de cinq magasins que les résidents d'autant de quartiers sont parvenus à bloquer, au terme d'une lutte qui aura duré tout l'été. Une lutte menée conjointement à celle des habitants du quartier de La Malinche, lesquels se battent toujours, eux, contre la construction d'une super-autoroute pour laquelle la mairie prévoit de raser leurs quartiers -mais dont ils ont réussi à interrompre les travaux jusque-là.

La culture et les citoyens unis contre la consommation ?

C'est possible !

Devenez lanceur d'alertes

SOS-planete





Auteur : bonnenouvelle.blog.lemonde.fr

Source : bonnenouvelle.blog.lemonde.fr