Les cerveaux du règne animal - L'atelier

Accueil

Cette actualité a été publiée le 24/05/2013 à 18h18 par pam.


LES CERVEAUX DU RÈGNE ANIMAL

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • Google+  FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr
SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
Les cerveaux du règne animal

 

Qui est le plus intelligent : un humain ou un singe ?

Eh bien, tout dépend de la tâche à accomplir.

Prenons le cas d'Ayumu, un jeune chimpanzé mâle qui infligea un affront aux capacités humaines de mémorisation lors d'une étude menée à l'Université de Kyoto en 2007.

Dans cette expérience, le chimpanzé retient des séries aléatoires de 9 chiffres, compris entre 1 et 9, qui apparaissent une fraction de seconde sur un écran tactile, puis disparaissent, masqués sous de petits carrés blancs, qu'Ayumu touche ensuite tour à tour, dans l'ordre croissant des numéros qui figuraient à leur place.

Je me suis moi-même essayé à cet exercice, sans parvenir à me souvenir de l'emplacement de plus de 5 chiffres consécutifs, alors que je disposais de bien plus de temps que ce chimpanzé au cerveau agile.

Dans l'étude réalisée à Kyoto, Ayumu a aussi distancé, et de loin, tout un groupe d'étudiants.

L'année suivante, il battait le champion britannique des concours de mémoire, Ben Pridmore.

Comment soumettre un chimpanzé – ou un éléphant, une pieuvre, un cheval... à un test de QI ?

Cette question sonne comme le début d'une histoire drôle, mais elle compte en réalité parmi les interrogations les plus épineuses auxquelles la science est confrontée aujourd'hui.

Durant les dix dernières années, les chercheurs en cognition animale ont imaginé quelques stratagèmes ingénieux pour y répondre.

Et leurs découvertes ébranlent la place unique que l'homme s'octroie dans l'univers depuis, au moins, l'Antiquité grecque.

Selon la scala naturae (échelle de la nature) d'Aristote, les différentes formes de vie sont classées de bas en haut, avec les humains au sommet.

À l'âge des Lumières, le philosophe René Descartes, un fondateur de la science moderne, considérait les animaux comme des automates sans âme.

(...)

 

Pour lire la suite, cliquer ICI

 

Un article de Frans de Waal, publié par cahiers-antispecistes.org et relayé par SOS-planete

 

Mille milliardaires pour prendre le contrôle total de nos cerveaux, de nos pensées et de nos actes ?

 

N'acceptez pas le crime organisé ! Rejoignez la Force ! Ralliez le Cercle des Anciens ! Apportez votre petite pierre à une évolution joyeuse, compatible avec la Vraie Vie...

 

 

Découvrez nos posts qui font le buzz sur la Toile
Le site étrange qui dérange même les anges !

 

........

 
Recommandez-le à vos amis

 





Auteur : Frans de Waal (Traduit de l'anglais par Dominic Hofbauer)

Source : www.cahiers-antispecistes.org