Les bouteilles en plastique se mettent au végétal - #WikiSurTerre

Retour : Accueil

Cette actualité a été publiée le 01/05/2011 à 19h49 par Tanka.


LES BOUTEILLES EN PLASTIQUE SE METTENT AU VÉGÉTAL

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • LinkedIn
Les bouteilles en plastique se mettent au végétal

 
Ecover, marque phare des produits d'entretien écologiques, vient de présenter la première bouteille en plastique 100% végétale. Les bouteilles d'eau Volvic sont elles désormais composées de 20% de matières végétales.

De quoi réduire sérieusement l'empreinte carbone de ces produits...

Fini le polyéthylène (PE) à base de pétrole. Bonjour le PE à base d'éthanol de canne à sucre. La marque Ecover, qui possède environ 25 références dans le domaine des produits d'entretien et des lessives, vient d'annoncer la mise sur le marché de la première bouteille plastique entièrement fabriquée à base de canne à sucre. Quelque 90% de la gamme passent ainsi au vert. «Seules nos bouteilles de cinq litres ne sont pas concernées», précise Michael Bremans, PDG d'Ecover.

Ce nouveau PE est développé par la marque Brasken. Elle le fabrique à partir de canne à sucre en provenance du Brésil. «Mais sa culture n'impacte pas la forêt amazonienne», précise Ecover. Selon le cabinet d'experts en empreinte écologique Best Food Forward, l'empreinte de la bouteille de 500ml d'Ecover passerait ainsi d'une émission de 95 grammes de CO2 à 28 grammes de CO2. «L'emballage représente la majeure partie de l'empreinte écologique de notre marque», explique Michael Bremans.

Pas de conséquence sur le prix du produit

Bien que plus cher que du plastique classique, Ecover affirme que ce nouvel emballage n'a pas eu de conséquence sur le prix des produits. A l'autre bout de chaîne, l'exploitation de la canne à sucre à des fins non-alimentaires n'aurait pas non plus eu d'impact sur le prix de la nourriture: «La canne à sucre n'est pas un aliment de base, contrairement au maïs, et les quantités que nous exploitons ne sont pas en mesure de déséquilibrer le marché...»

La bouteille reste entièrement recyclable. Un détail important pour la marque qui entend utiliser de plus en plus de matière recyclée pour la fabrication de ses emballages. «Nous sommes à un peu plus de 15% actuellement. Ce que nous visons, c'est une matière première 100% issue des déchets, qu'ils soient d'origine végétale ou recyclés.»

Ecover est une PME créée en 1980 qui a régulièrement innové en la matière. Mais même les grosses industries s'y mettent. Plus lentement... Danone vient en effet également de faire passer les bouteilles d'1,5 litre de la marque Volvic au végétal, également issu de la canne à sucre. Pour l'instant, un cinquième de la bouteille est composée de matière végétale. Mais cela aurait déjà suffi à faire diminuer l'empreinte écologique de ce nouvel emballage de 30% à 40%. Là aussi il y a un surcoût, «de l'ordre de 15% à 20%», selon Stéphane Cousté, directeur des usines Volvic. La marque travaille également à réduire la quantité de plastique de la bouteille. Danone s'est fixé comme objectif de réduire son empreinte carbone de 40% entre 2008 et 2012.

 

Un article de Mickaël Bosredon, publié par 20minutes

 

Vous aimez notre travail ? Alors merci de nous soutenir

Lance-toi ! Deviens vite lanceur d'alerte. Rejoins ceux qui ont la rage !

Le site étrange qui dérange même les anges !

 





Auteur : Mickaël Bosredon

Source : www.20minutes.fr