Les associations s'opposent à l'inclusion de déchets radioactifs dans les matériaux de construction - #WikiSurTerre

Retour : Accueil

Cette actualité a été publiée le 11/02/2010 à 18h08 par Tanka.


LES ASSOCIATIONS S'OPPOSENT À L'INCLUSION DE DÉCHETS RADIOACTIFS DANS LES MATÉRIAUX DE CONSTRUCTION

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • LinkedIn
Les associations s'opposent à l'inclusion de déchets radioactifs dans les matériaux de construction

France – Les industries pourraient avoir la possibilité de se débarrasser de leurs déchets radioactifs en les mélangeant avec d'autres produits. Face à ce projet, plusieurs associations font part de leur indignation.

Depuis 2002, le Code de la santé publique stipule qu'il est interdit d'ajouter des substances radioactives dans les aliments, les biens de consommation et les produits de construction. Il interdit également d'utiliser des matériaux ayant été en contact avec des éléments radioactifs dans le processus de production de biens de consommation ou de matériaux de construction.

Cependant, en 2009, un arrêté ministériel permet aux industriels de bénéficier d'une dérogation à ces interdictions. Sont exclus de ces possibles dérogations : les aliments, les cosmétiques, les bijoux, les jouets et les matériaux en contact avec les aliments et l'eau. Les matériaux de construction risquent donc d'être fabriqués en partie avec et/ou à partir de matériaux radioactifs puisqu'ils ne font pas partie des éléments exclus.

Seize associations ont donc protesté contre ces enfouissements de déchets nucléaires. Parmi elles, Greenpeace, la Criirad (Commission de recherche et d'information indépendantes sur la radioactivité), les Amis de la Terre et Agir pour l'environnement. La Criirad exige "un moratoire sur tous les projets d'enfouissement de déchets radioactifs".

Les industriels pourraient malgré tout être heureux de se débarrasser de leurs milliers de tonnes de déchets radioactifs, ce qui leur permettra d'éviter de les stocker et donc de faire des économies substantielles. Malheureusement, les risques sanitaires et environnementaux sont considérables.

Source : maxisciences.com


Information recueillie par Tanka

Pour en savoir plus sur la situation planétaire