Les apiculteurs tirent la sonnette d'alarme : 5 ans pour sauver les abeilles ! - L'atelier

Retour : Accueil

Cette actualité a été publiée le 03/07/2017 à 21h54 par Exo007.


LES APICULTEURS TIRENT LA SONNETTE D'ALARME : 5 ANS POUR SAUVER LES ABEILLES !

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • Google+  FaceBook  Twitter
  • LinkedIn  Tumblr
SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
Les apiculteurs tirent la sonnette d'alarme : 5 ans pour sauver les abeilles !

 

Ceci est un large extrait d'un communiqué de Pollinis, reçu par Jeantrib, rédacteur adjoint et lanceur d'alertes de l'association Terre sacrée (Demain l'Homme)

 

Les apiculteurs tirent la sonnette d'alarme : l'année dernière, la production de miel en France a chuté de plus de 30 %, principalement à cause de la mortalité massive de leurs abeilles !

 

 

Sans compter les millions de pollinisateurs sauvagesbourdons, syrphes, bombyles, papillons, guêpes, abeilles solitaires... - dont les populations déclinent dramatiquement, sans qu'on puisse encore précisément prendre la mesure du phénomène...

 

Les études qui ont pu être menées par l'Union internationale pour la conservation de la nature sont plus qu'inquiétantes : parmi les espèces sauvages qui ont pu être étudiées, pas moins de 9% sont en voie d'extinction et 5% le seront dans un avenir proche (2).

 

C'est l'hécatombe !

 

Si rien n'est fait en urgence pour enrayer le phénomène, c'est une crise écologique et alimentaire sans précédent qui se profile.

 

(...)

 

 

Tous ces aliments qui emplissent à l'heure actuelle les étals des marchés et qu'on a plaisir à déguster, et faire déguster à nos enfants, deviendront des denrées rares et chères, inaccessibles pour la majorité de la population.

 

Pire : en rechignant à prendre immédiatement les mesures qui s'imposent pour sauver les abeilles et garantir un environnement agricole sain et pérenne pour tous les insectes auxiliaires qui ont un rôle-clef dans la chaîne alimentaire, les responsables politiques, influencés par les puissants lobbies de l'agrochimie, nous précipitent vers une crise alimentaire dont les conséquences pourraient être dramatiques...

 

Aidez-nous à les obliger à agir d'urgence !

 

Il y a quelques mesures simples, de bon sens, et faciles à mettre en place à court, moyen et long terme, pour mettre les pollinisateurs à l'abri dès maintenant, et restaurer un environnement qui leur est favorable en seulement quelques années.

 

(...)

 

Voici les 3 mesures phares que nous allons, avec votre aide, faire adopter par les nouveaux députés – maintenant, et pendant les 5 ans que va durer leur mandat :

 

 

1 >>> Interdire d'urgence les pesticides néonicotinoïdes tueurs d'abeilles, y compris les « néonics cachés » et les « tueurs-d'abeilles nouvelle génération » qui ont été autorisés en catimini par l'Union Européenne pour satisfaire d'agrochimie, pour éviter la mort immédiate de millions de pollinisateurs supplémentaires en France et en Europe. Et s'assurer que, quels que soient les nouveaux gouvernements en place, ils ne pourront plus faire machine arrière, comme ils ont essayé de le faire il y a quelques jours... Délai : aucun

 

2 >>> Dresser des barrages à la toute-puissance de l'industrie agrochimique sur les décisions sanitaires prises à Bruxelles, en refusant de transposer la directive « secrets d'affaires » qui exonère les multinationales de rendre des comptes sur les substances utilisées dans les champs ou les médicaments, et en exigeant des autorités sanitaires une contre-expertise systématique aux études remises par les entreprises agrochimiques pour l'homologation de leurs produits – seul moyen de garantir que de nouvelles substances toxiques pour les abeilles et les pollinisateurs sauvages ne seront plus mises sur le marché. Délai : d'ici la fin de l'année

 

3 >>> Accélérer la transition vers une agriculture respectueuse des pollinisateurs dont elle dépend, en réaffectant les fonds dédiés actuellement à l'agriculture intensive au financement des agriculteurs qui souhaitent évoluer vers une agriculture alternative, propre et pérenne. Délai : avant la fin du mandat

 

 

Ces 3 mesures, je voudrais qu'elles deviennent une priorité pour les nouveaux députés. Mais il faut agir vite : en face, l'agrochimie est déjà en train de placer ses pions, et arroser les nouveaux élus de sa propagande, qui prétend que c'est seulement en déversant massivement des pesticides dans les champs qu'on peut nourrir la planète – en la tuant à petit feu...

 

Pour marquer le terrain, en premier, et faire une action coup de poing sur les nouveaux députés, j'ai besoin de votre aide.

 

Ça ne vous prendra que 2 minutes, et c'est primordial pour l'avenir des abeilles, de la nature et de notre santé et notre alimentation à tous.

 

 

Cliquez SVP sur ce lien pour arriver sur la Charte 2017 pour les pollinisateurs, sur laquelle nous voulons que les députés s'engagent, et entrez vos coordonnées. Le nom de votre député apparaîtra automatiquement, et votre message lui sera envoyé, avec tous ceux des autres électeurs de votre circonscription qui ont répondu présents à cet appel.

 

Et après avoir signé, s'il vous plaît n'oubliez pas de transférer cet email à tous vos contacts, et à partager notre action sur les réseaux sociaux que vous utilisez.

 

Nous devons réunir en quelques jours plusieurs dizaines de milliers de signatures, de citoyens de la France entière, pour que les nouveaux élus comprennent que nous ne laisserons pas sacrifier 5 années de plus les abeilles, l'environnement et le système alimentaire des générations futures, pour faire fructifier à court terme les profits de quelques multinationales agrochimiques !

 

(...)

 

Alors ne perdez pas une seule seconde : faites pression sur votre député, et mobilisez vos proches pour créer un raz-de-marée de pétitions dans les boîtes mails des nouveaux élus !

 

Une actualité de Nicolas Laarman, relayée par Demain l'Homme ex SOS-planete

 

 

Sur le même sujet :

Effrayant : Voici à quoi ressemblerait un supermarché si les abeilles n'existaient plus... préparez-vous à être surpris

 

 

 

 

 





Auteur : Nicolas Laarman; jeantrib; terresacree.org