Les animaux souffrent dans la ferme usine de 1000 vaches - Quand le méthane remplace le lait ! - L'atelier

Retour : Accueil

Cette actualité a été publiée le 15/01/2016 à 22h00 par Jacky.


LES ANIMAUX SOUFFRENT DANS LA FERME USINE DE 1000 VACHES - QUAND LE MÉTHANE REMPLACE LE LAIT !

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • Google+  FaceBook  Twitter
  • LinkedIn  Tumblr
SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
Les animaux souffrent dans la ferme usine de 1000 vaches - Quand le méthane remplace le lait !

 

.....

 

 

Titre initial :
Usine des 1000 vaches : retour sur la répression

 

Dominique Henry, grand-mère de six petits-enfants, était l'une des personnes gardés à vue après l'action de la Confédération paysanne contre la "ferme" (usine) des 1000 vaches. Son témoignage circule. Il est instructif :

<< Quand j'ai entendu parler de cette action à l'usine des 1000 vaches, je n'ai pas hésité. Cet endroit où 1000 vaches et 750 veaux et génisses seront enfermés en permanence me donne la nausée...

 

 

Le projet imaginé par M. Ramery (entrepreneur en BTP déjà patron de 3500 salariés) prévoit de produire de l'électricité à partir d'un immense méthaniseur alimenté par le lisier, le fumier, des résidus de céréales et autres végétaux. Le méthane libéré par la fermentation alimente un générateur électrique d'une puissance équivalente à 25 éoliennes. Le courant sera racheté par EDF. Encouragé par les primes, le méthane agricole est un nouvel agro-business. Le lait n'est qu'un sous-produit du lisier, du lait low cost, vendu à moins 20% du prix du marché.

 

 

Un projet démesuré, aux conséquences environnementales et sociales inadmissibles, pour le profit d'une seule personne (M. Ramery fait partie des 350 personnes les plus riches de France ). Antidémocratique. Le maire de Drucat, le village concerné, est contre ; les villageois ont monté une association pour défendre leur cadre de vie (Novissen).

Les villageois ne peuvent se faire entendre ; les agriculteurs, prônant une agriculture paysanne créatrice d'emplois et fournissant des produits de qualité, sont mis au rebut. Il est temps de provoquer un débat public sur l'orientation de l'agriculture dans notre pays.

(...)

 

Pour lire la suite, cliquer ICI

 

Un article de Patrice de Plunkett, publié par plunkett.hautetfort.com
et relayé par Demain l'homme

 

 

Note de Jacky : Dominique Henry, institutrice à la retraite, nous livre ici un témoignage poignant nous montrant combien il est difficile de lutter contre la tyrannie de l'économie ultra-libérale.

Ceux qui ont la vision du désastre en cours et le font savoir, s'exposent à de sérieux problèmes. On n'hésite pas à parler de " terroriste ou de djihadiste vert ". Il en a toujours été ainsi depuis que l'homme est homme, sauf qu'aujourd'hui nous sommes sensés être dans un pays libre et démocratique.

C'est oublier que pour du simple profit, on n'hésite pas à réprimer les individus ayant une vision différente de notre monde.

A ce rythme, l'homme ne sera bientôt plus qu'un amas de particules formaté. Des billets de banque et des nanopuces couleront dans ses veines.

 

Valls, honte de la Rentrée : les 150 premières "1000 vaches", traites pour bébé et paysan maltraité$

Maltraitance animale - Bientôt une ferme plus grande que les 1000 vaches ? Déjà 40.000 aux Etats Unis

 

Pour en savoir plus que visible, abonnez-vous à notre nouvelle
Newsletter bimestrielle
, confidentielle et GRATUITE

Le site Demain l'Homme lui-aussi est GRATUIT ! Toutefois, pour nous soutenir,
pour un surf plus fluide et surtout pour bénéficier de l'autorisation d'accès à toutes les zones clefs, naturellement réservées,
pensez à
adopter la version PREMIUM

 

L'Actualité vraie sur votre mobile du site étrange
qui dérange même les anges ;o)

 

 

 

 





Auteur : Patrice de Plunkett - plunkett.hautetfort.com