Des socles et des statue(t)s - Une brève de Christophe Bourdon - BONUS 2 vidéos touchantes et VRAIES

Les animaux ne sont pas des choses - Demain l'Homme

Accueil

Cette actualité a été publiée le 02/06/2011 à 16h41 par pam.

SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager par mail
Les animaux ne sont pas des choses

 

La question des droits des animaux était au centre des débats, dans le cadre d'une conférence organisé par le CLAMA, vendredi dernier.

Le CLAMA (Collectif limousin d'action militante pour les animaux), a réuni une nombreuse assistance autour du thème "Ces animaux que nous mangeons... quelles sont leurs conditions d'élevage, de transport, d'abattage ?"

Josette Réjou, avocate de l'oeuvre d'assistance aux bêtes d'abattoir, a présenté différentes affaires judiciaires ayant impliqué des éleveurs pour de mauvais traitements envers leurs animaux.

Elle a souligné la « frilosité » des magistrats à poursuivre et condamner ces infractions.

Professeur de droit et spécialiste du droit animalier, Jean-Pierre Marguénaud a, lui, dressé un rappel historique des lois protectrices des animaux.

 

 

Mettant au clair leur statut juridique (des animaux considérés comme des « choses »...), il a plaidé pour une modification du droit permettant aux animaux d'obtenir une « personnalité juridique ».

Brigitte Gothière, représentant l'association L214 (association de défense des droits des animaux dont le nom fait référence à l'article du Code rural se souciant des animaux), a pointé l'état des lieux de l'élevage en France.

Elle s'est notamment insurgée contre nombre de pratiques détestables : enfermement permanent en cage étroite, conditions de transport cruelles (citant l'exemple de chevreaux entassés dans des caisses à dindes)...

Evoquant l'abattage, elle soulignait : « Même si l'étourdissement des animaux avant saignée est la règle, l'angoisse et le stress restent présents, et un certain nombre d'animaux reprennent conscience avant d'être égorgés... »

 

 

Le débat qui a succédé à ces interventions fut riche et fourni.

Alors que le droit européen reconnaît nos amis les bêtes comme des « êtres sensibles », la soirée avait le grand mérite de sensibiliser le public, nous autres homo sapiens, à la réalité de leur sort.

 

Un article publié par Le Populaire

 

Vous aimez notre travail ? Alors merci de nous soutenir

 

Lance-toi ! Deviens vite lanceur d'alerte. Rejoins ceux qui ont la rage !

Le site étrange qui dérange même les anges !

 

      

 

Auteur : Le Populaire

Source : www.lepopulaire.fr

  • Lire les commentaires
  • Lien utile / source de l'actualité
  • Modifier cette actualité
  • Contacter pam
  • Recommander cette actualité
  • Imprimer cette actualité
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr

Commentaires des internautes

Laisser un commentaire sur cette actualité

Aucun commentaire n'a encore été déposé sur cette actualité.