Les ampoules classiques vont s'éteindre - L'atelier

Accueil

Cette actualité a été publiée le 02/09/2009 à 21h37 par Jacques.


LES AMPOULES CLASSIQUES VONT S'ÉTEINDRE

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • Google+  FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr
SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
Les ampoules classiques vont s'éteindre

Information sélectionnée par Jacques

Energie. Depuis hier, celles de 100W et les opaques ne sont plus vendues en Europe. Les autres seront retirées d'ici fin 2012.

Une page d'histoire s'est tournée hier. Presque 130 ans après que Thomas Edisson a inventé, en octobre 1879, l'ampoule électrique à filament, le système d'éclairage à incandescence vit ses dernières heures. Depuis le 1er septembre, en effet, plus aucune nouvelle ampoule d'une puissance de 100W ou en verre dépoli ne sera mise en rayons ; seuls les stocks existants continuant à être vendus.

Une décision prise par l'Union européenne pour améliorer l'efficacité énergétique de l'Europe de 20% d'ici 2020 et pour lutter contre le réchauffement climatique en réduisant les rejets de CO2.

«Les ampoules traditionnelles consomment de l'électricité mais seulement 5 % de l'énergie est transformée en lumière, tandis que 95 % de l'énergie restante est dissipée en chaleur. Les ampoules à économie d'énergie lancées en 1985 permettent d'économiser jusqu'à 80 % de l'énergie et, du même coup, une quantité équivalente de CO2. Le potentiel d'économie est donc important», explique-t-on chez Osram, l'un des principaux éclairagistes mondiaux.

Pour le consommateur, l'intérêt du passage aux lampes fluocompactes (LFC) qui remplacent celles à incandescence n'apparaît pas d'emblée car il y a une forte différence de coût à l'achat. «Une ampoule de 100 W coûte environ 1€, tandis qu'une ampoule à économie d'énergie disposant d'une quantité de lumière comparable (20 W) coûte 7€», explique Osram.

Mais «les ampoules à économie d'énergie durent jusqu'à 15 000 heures, tandis qu'une ampoule conventionnelle ne dure que 1 000 heures. De la sorte, vous devriez acheter 15 ampoules pour égaler la durée de vie d'une seule ampoule à économie d'énergie ! Dans le même temps, l'ampoule à économie d'énergie permet d'économiser environ 252€ d'électricité au cours de sa durée de vie.»

Les premiers retraits opérés depuis hier vont se poursuivre progressivement jusqu'à fin 2012 selon un calendrier fixé par les 27 pays de l'Union européenne. Les ampoules de 75 watts disparaîtront en septelbre 2010.

Les consommateurs semblent jouer le jeu puisques les ventes d'ampoules traditionnelles ont d'ores et déjà reculé de 15% dans toute l'Europe au premier trimestre. Il est vrai qu'en 2007, un quart des ampoules vendues en Europe étaient déjà des fluocompactes .
Nostalgie

Reste que ce changement de technologie ne va pas sans poser quelques problèmes. Les LFC présentent des inconvénients pour l'environnement (cf. infographie) et ne peuvent être utilisées de la même façon que les ampoules traditionnelles. En dépit de la multiplicité des modèles et des formes, certaines LFC ne peuvent ainsi pas s'installer sur des lampes dotées de variateurs ou des luminaires d'extérieur.

D'où la réticence de certains consommateurs à troquer leurs ampoules qui s'est traduite, notamment en Allemagne, par un boom des ventes des ampoules traditionnelles.

Enfin, certains gardent la nostalgie de la qualité de la lumière à inscandescence. Un problème qui devrait être corrigé ; les constructeurs planchant sur de nouveaux modèles de fluocompactes.

L'avenir est aux diodes

Les lampes fluocompactes (mais également les lampes halogènes) vont remplacer les ampoules à incandescence d'ici fin 2012, mais l'avenir s'écrira vraisemblablement avec une autre technologie : celle des diodes électroluminescentes (LED). « Bien que le développement des LED soit encore à ses débuts, les diodes électroluminescentes progressent lentement mais sûrement au sein du marché de l'éclairage général. », explique Osram. Il est vrai qu'en dépit d'un coût plus élevé, les LED présentent de nombreux avantages dont une durée de vie de quelque 50 000 heures !

La nécessité d'une alimentation spécifique les cantonne pour l'instant à l'éclairage portatif, certains éclairages publics, la signalisation, certains feux dans les automobiles ou des lampes décoratives comme la LivingColors de Philips (photo). Mais les premières diodes montées sur des culots traditionnels font leur apparition. Ph. R.