Les Amérindiens de Guyane revendiquent le droit de décider de leurs propres priorités - L'atelier

Accueil

Cette actualité a été publiée le 19/08/2014 à 18h24 par Exo007.


LES AMÉRINDIENS DE GUYANE REVENDIQUENT LE DROIT DE DÉCIDER DE LEURS PROPRES PRIORITÉS

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • Google+  FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr
SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
Les Amérindiens de Guyane revendiquent le droit de décider de leurs propres priorités

 

Titre initial => Coup de tonnerre et fers de lances ! Les Amérindiens de Guyane revendiquent le droit de décider de leurs propres priorités.

 

(...)

En réponse à une question écrite du sénateur-Maire de Kourou, la France réaffirmait en début d'année son refus obstiné de signer la convention 169 de l'OIT relative aux droits des peuples autochtones.

 

(...)

En effet, la dite convention de l'Organisation Internationale du Travail (institution spécialisée des Nations-Unies) stipule dans son article 7 que :

"Les peuples indigènes et tribaux ont le droit de « décider de leurs propres priorités en ce qui concerne le processus de développement dans la mesure où celui-ci a une incidence sur leur vie, leurs croyances, leurs institutions et leur bien-être spirituel et les terres qu'ils occupent ou utilisent d'une autre manière, et d'exercer un contrôle sur leur développement économique, social et culturel propre».

Ceci a été interprété par les instances de contrôle de l'OIT comme une considération essentielle lorsque des consultations avec les peuples indigènes ont lieu.

Cet instrument international légalement contraignant a en revanche été signé par nos voisins.

(...)

Une constante française, la protection des animaux passe avant celle des hommes. La SPA est créée en 1845 soit trois ans avant l'abolition de l'esclavage des Nègres.

La France ratifie la convention de Washington protégeant les animaux et s'oppose à la ratification de la convention 169 de l'OIT qui protège l'homme.

(...)

 

Pour lire la totalité, cliquer ICI

 

Un article de Pièr Karpantyé, publié par mediapart.fr et relayé par SOS-planete

 

L'Association défend la Vie, sous toutes ses espèces et bien évidemment
l'Homme avant tout ! Elle est politique, dans le sens du mot grec "politeia"
et non du mot grec "politike". En réalité, mis à part les ermites,
nous sommes tous des zommes politiques ;o)

 

Pour en savoir plus que visible, abonnez-vous à notre nouvelle Newsletter bimestrielle, confidentielle et GRATUITE

Le site SOS-planete lui-aussi est GRATUIT ! Pensez à adopter la version PREMIUM
pour un surf plus intuitif et surtout un accès direct à toutes les zones clefs naturellement réservées

L'Actualité vraie sur votre mobile du site étrange qui dérange même les anges

 





Auteur : Pièr Karpantyé

Source : blogs.mediapart.fr