Le zoo de Vincennes fait peau neuve - #WikiSurTerre

Retour : Accueil

Cette actualité a été publiée le 24/02/2010 à 14h31 par Tanka.


LE ZOO DE VINCENNES FAIT PEAU NEUVE

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • LinkedIn
Le zoo de Vincennes fait peau neuve

ENVIRONNEMENT - Le projet de rénovation du parc zoologique de Paris est présenté ce mercredi...

Créer l'un des plus beaux zoo urbain du 21e siècle. C'est l'enjeu du projet de rénovation du Parc zoologique de Paris, dans le Bois de Vincennes (12e), présenté ce matin. Un Partenariat public-privé sera signé entre l'Etat, le Muséum national et un groupement d'entreprises, Chrysalis, qui finance l'opération. Le début des travaux est programmé pour septembre?2011, la livraison pour mars-avril 2014.

«Des animaux immergés dans leur milieu d'origine»

Le nouveau zoo de Vincennes n'aura plus grand-chose à voir avec le parc fermé en décembre 2008 à cause de son état dégradé, comme le montrent les premières images du projet, que 20 Minutes s'est procurées. «Le parc ouvert en 1934 était un zoo très minéral, rappelle Jacqueline Osty, la paysagiste du projet. Chaque faux rocher abritait une loge d'animaux. Il a fallu réaménager le site avec de grands espaces propices à la mise en scène de l'environnement.»

Découpé en six «biozones» , il présentera «les animaux immergés dans leur milieu d'origine» explique Geneviève Beraud-Bridenne, directrice du zoo. Parmi les 130 espèces, soit plus de 1.000 individus, les spécimens menacés seront privilégiés. Mais il n'y aura ni éléphants, ni ours. «Cela a fait débat au sein du personnel qui s'investit dans ce projet depuis 2004. Mais les animaux dans des enclos trop petits développent des stéréotypes, ils hochent la tête, tournent en rond.»

Une volière de 2.000 m2

La plupart des espèces disposeront de davantage d'espace. Les oiseaux de la zone Sahel-Soudan (spatules, Ibis, cigognes...) voleront librement dans une volière de 2.000 m2 qui montera à 8 m de haut. Autre nouveauté, la grande serre de la biozone Guyane, de 100 m de long et 40 m de large, accueillera jaguar, tapir, tamanoir, singes. L'emblème du zoo, son Grand Rocher qui culmine à 65 m, sera «magnifié». «On retrouvera d'autres faux rochers, mais les décors se feront surtout grâce à des enveloppes en grumes de bois.» Des vivariums feront aussi leur apparition pour présenter des reptiles.

Trois kilomètres de parcours principal, et un km de parcours secondaire, offriront «une belle ballade». «Mais l'animal sera chez lui. C'est le visiteur qui lui rend visite», insiste Geneviève Beraud-Bridenne. «Des reliefs offriront des points de vision sur l'animal, qui conservera des zones de tranquillité. Il faudra accepter qu'il se dérobe au regard». Il n'y aura pas de grillage: «La vision se fera au travers d'une vitre, ou en direct, avec un fossé pour séparation. La visite sera plus émotionnelle.»

Par Mickaël Bosredon - Source : 20minutes.fr

Information recueillie par Tanka

Pour en savoir plus sur la situation planétaire