Le typhon Haiyan a ravagé mon pays : si on ne fait rien, le climat continuera de tuer - L'atelier

Accueil

Cette actualité a été publiée le 04/04/2014 à 17h29 par Exo007.


LE TYPHON HAIYAN A RAVAGÉ MON PAYS : SI ON NE FAIT RIEN, LE CLIMAT CONTINUERA DE TUER

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • Google+  FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr
SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
Le typhon Haiyan a ravagé mon pays : si on ne fait rien, le climat continuera de tuer

Naderev M.Sano à la Conférence de Varsovie sur le changement climatique

 

(...)

À peine trois jours après que le typhon Haiyan, le plus puissant à avoir jamais touché terre, a ravagé mon pays natal, j'assistais à l'ouverture des négociations des Nations unies sur le changement climatique en Pologne.

Profondément préoccupé par le sort de ma famille et de mes amis, j'ai adjuré les délégué-e-s de reconnaître que les pays vulnérables comme les Philippines ne peuvent pas, par leurs seuls moyens, faire face aux effets implacables du changement climatique.

La communauté internationale se réunit aujourd'hui au Japon afin d'examiner un nouveau rapport scientifique de premier plan établi par le Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat (GIEC).

Ce rapport décrit l'ampleur de la menace que représente le changement climatique pour l'humanité entière et propose des moyens d'aider les populations à y faire face.

Faim et changement climatique sont liés

L'un des plus grands risques auxquels nous nous trouvons confrontés est l'aggravation de la faim dans le monde.

Aucune civilisation ne peut prospérer sans avoir les moyens de nourrir sa population ; beaucoup se sont éteintes suite à l'effondrement de leurs systèmes de distribution de l'eau et de production alimentaire.

(...)

Un typhon de l'ampleur d'Haiyan a des effets à long terme

(...)

Face au changement alimentaire, tout le monde n'est pas égal

(...)

L'aide à l'adaptation est indispensable

(...)

La guerre contre le changement climatique se gagnera par la solidarité

Il est également urgent de prendre des mesures ambitieuses de réduction des émissions afin d'éviter que n'éclate une crise alimentaire mondiale qui pourrait avoir de graves répercussions sur la vie de nos enfants.

Notre appétit insatiable pour les énergies polluantes fait obstacle à une solution mondiale au problème du changement climatique et de l'alimentation.

(...)

 

Pour lire la totalité, cliquer ICI

 

Un article de Yoann Labroux-Satabin, publié par leplus.nouvelobs.com et relayé par SOS-planete

 

Sur le même sujet : Philippines : Naderev "Yeb" Saño, le "croisé du climat"

 

Le langage politique est destiné à rendre vraisemblables les mensonges, respectables les meurtres et à donner l'apparence de la solidité à ce qui n'est que du vent. George Orwell

Des américains cloués au sol par Poutine, à la lettre de notre ONG à Ségolène Royal, en passant par la fin des Verts, la quête de bénévoles et beaucoup d'autres choses encore

Trop puissant moteur de recherche sur l'ensemble des 35.000 pages (BDD 1999-2014) : ENQUÊTER, RECHERCHER, GRANDIR...

 

 

L'Actualité vraie sur votre mobile du site étrange qui dérange même les anges !

 

........

 





Auteur : Yoann Labroux-Satabin

Source : leplus.nouvelobs.com