Pour Noël, ruée dans les hypers vers les lunettes virtuelles du Metaverse ? Photon or not faut-on ?

Le transhumanisme français : que des surhommes, pas de sous-hommes (avec vidéo) - Le Vrai d'UFO's ;o)

Accueil

Cette actualité a été publiée le 13/03/2013 à 13h43 par Fred.

SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
Le transhumanisme français : que des surhommes, pas de sous-hommes (avec vidéo)

 

Progrès en neurologie, robotique et informatique... Les cyborgs, c'est pour bientôt ? Les transhumanistes en sont persuadés, et militent pour l'homme 2.0.

Cela fait cinquante ans que le cyborg, créature mi-homme mi-robot, est apparu dans l'univers de la science-fiction. (...)

Le cyborg : l'homme amélioré

Sauf que tout ceci ne relève plus vraiment que de la science-fiction, au regard des avancées enregistrées en biologie, chimie, neurologie, robotique et informatique. En tout cas, pas pour les transhumanistes, technophiles convaincus.

Le courant transhumaniste, né dans les années 1980 en Californie, repose sur un postulat simple : les progrès scientifiques permettront bientôt à l'homme de s'améliorer lui-même, d'augmenter ses capacités existantes, d'accéder à de nouveaux sens, voire à un nouveau niveau de conscience. Bref, l'homme pourra et devra bientôt transcender son humanité.

(...)

Une transition déjà amorcée

Marc Roux, président de l'association transhumaniste française Technoprog !, est ce qu'on pourrait appeler un transhumaniste modéré, « de gauche », comme il se plaît à le rappeler.

Pour lui, la transition vers le post-humain est amorcée et les « améliorations » font déjà partie de notre quotidien.

(...)

Effectivement, les exemples ne manquent pas :

•Tatouages électroniques pour étudier ses signes vitaux ;
•homme bionique créé artificiellement ;
•une amélioration permettant de « voir » le rayonnement infrarouge ;
•un « oeil » qui transforme les couleurs en sons ;
•un coeur artificiel composé de matériaux plastiques et biologiques.

Le transhumanisme avance masqué

La liste des « améliorations » s'allonge au fil des années, et ces innovations d'un nouveau genre s'attirent rarement les critiques; difficile de reprocher aux scientifiques de vouloir rendre la vue à un aveugle ou la motricité à une personne handicapée.

Mais pour Jean-Michel Besnier, philosophe des technologies d'information et de communication et enseignant à la Sorbonne, le transhumanisme avance masqué. Hostile au mouvement, il l'accuse de se servir de l'argument du handicap et des maladies pour servir un autre objectif : réaliser le vieux fantasme du XVIIe siècle selon lequel la science serait l'instrument du bonheur, un outil au service d'une réalisation pleine et entière de l'homme :

« Pour projeter l'homme augmenté, on est obligé continuellement de s'appuyer sur l'homme diminué. On va évoquer le tétraplégique pour justifier les techniques d'augmentation qui permettront de contrôler l'environnement par la pensée, qui seront d'ailleurs souvent utilisées d'abord au niveau militaire. »

« Détruire l'humanité »

(...)

« Ce que veut le transhumanisme, ce n'est pas parfaire l'humanité, mais nous arracher à l'humanité. Faire de nous des êtres qui ne naîtront plus mais qui seront fabriqués, lisser la vie psychique, ne plus vieillir grâce au téléchargement de la conscience, éradiquer la souffrance et donc le plaisir. Le désir, même, alors que c'est le moteur de l'humanité... Arrêtons de dire que c'est au service de l'humanité alors que ce n'est que pour la détruire. »

« Un autre transhumanisme est possible »

(...)

« L'un des risques, c'est qu'une oligarchie s'accapare cette technologie et que nous tombions dans une sorte de dictature. Dans la littérature et les films, le transhumanisme a été développé uniquement sous l'angle de la dystopie et de la peur. C'est nécessaire pour réfléchir, mais il ne faut pas systématiquement être guidé par cette idée. »

(...)

 

 

Les technoprogressistes : optimistes ou naïfs ?

Dans le technoprogressisme, il n'y aurait donc pas de laissés pour compte, pas de surhommes et de sous-hommes. Ce serait un transhumanisme modéré, conscient des dangers et militant pour une société post-humaine, certes, mais respectant toujours les valeurs humaines fondamentales que sont l'égalité, la liberté et la dignité.

Bien, mais pas suffisant pour Jean-Michel Besnier :

« Le transhumanisme français est à la fois plus prudent et moins naïf, mais il lui manque tout de même la composante de réflexion critique. Si on se réfère à Eric Drexler et son livre “ Engines of Creation ”, il est persuadé que la question de la surpopulation ne se posera plus, que la faim sera éradiquée...

Il est dans une dynamique très optimiste mais ça me paraît extrêmement naïf, et j'ai peur que ces technoprogressistes, militants de gauche et généreux, ne cèdent à cette candeur. Si les idéaux transhumanistes se réalisent, ce sera au prix d'un gouffre créé au sein même de l'humanité. »

Le grand frère américain, un adversaire de poids

Autre obstacle de taille : difficile de s'imposer internationalement face au transhumanisme californien qui bénéficie de la paternité intellectuelle, d'un certain relief médiatique, et surtout du financement massif de la NASA ou d'entreprises comme Google.

Son gourou, Ray Kurzweil, considéré par beaucoup comme un génie de l'informatique, a d'ailleurs été nommé en janvier dernier directeur de l'ingéniérie chez Google.

Le courant californien a donc toutes les cartes en main (...)

Il sera bien difficile pour la mouvance française « progressiste », avec ses quelques années d'existence et sa poignée de membres, d'imposer ses valeurs au grand frère américain.

 

Pour lire la totalité de l'article, cliquer ICI

 

Un article de Philippe Vion-Dury, publié par rue89.com et relayé par SOS-planete

 

SOS-planete, c'est environ 5500 visiteurs par jour ! 32 millions depuis la conception en 1999. Pourtant, l'association terresacree.org qui édite le site repose actuellement sur à peine 95 adhérents et 9 lanceurs passionnés.
N'acceptez pas le crime organisé ! Rejoignez la Force ! Apportez votre petite pierre à une évolution compatible avec la Vraie Vie...

 

Ce post vous est transmis grâce au dispositif mis en place par l'équipe bénévole des lanceurs d'alerte de  

SOS-planete

 

 

Le site étrange qui dérange même les anges !

 

      

 

Auteur : Philippe Vion-Dury

Source : www.rue89.com

  • Lire les commentaires
  • Lien utile / source de l'actualité
  • Modifier cette actualité
  • Contacter Fred
  • Recommander cette actualité
  • Imprimer cette actualité
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr

Commentaires des internautes

Laisser un commentaire sur cette actualité

Aucun commentaire n'a encore été déposé sur cette actualité.