LE SITE "VIGIFERME" : Pour le bien-être de l'animal et de l'éleveur ! - #WikiSurTerre

Retour : Accueil

Cette actualité a été publiée le 19/02/2010 à 00h00 par Tanka.


LE SITE "VIGIFERME" : POUR LE BIEN-ÊTRE DE L'ANIMAL ET DE L'ÉLEVEUR !

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • LinkedIn
LE SITE "VIGIFERME" : Pour le bien-être de l'animal et de l'éleveur !

www.vigiferme.org Un site de la Protection mondiale des animaux de ferme (PMAF)

Chèvre sous la neige

Enquêteurs des associations de défense des animaux, gendarmes, policiers, maires des communes rurales, magistrats, éleveurs ou simples citoyens soucieux du sort réservé aux animaux de ferme en France, ce site est pour vous !

Résultat d'une longue recherche de la part de la Protection mondiale des animaux de ferme (PMAF), ce site a pour ambition de permettre à chacun de trouver des critères objectifs pour identifier rapidement les cas de maltraitance dont sont victimes les animaux d'élevage et savoir comment agir.

La PMAF espère que son travail aidera l'ensemble des acteurs cités ci-dessus à oeuvrer en commun, afin que, face à chaque situation critique, soit apportée une réponse rapide, proportionnée et humaine.

Nous remercions tous ceux qui consentiront à agir à nos côtés en ce sens.

Bien à vous !

Ghislain Zuccolo

Directeur de la Protection mondiale des animaux de ferme

Les critères pour évaluer les conditions de garde des animaux de ferme Porcelets en libertéLa notion de mauvais traitements envers les animaux est une notion large, fluctuante, incertaine qui demande une étude au cas par cas. Il arrive malheureusement que des animaux d'élevage soient dans un état de misère physiologique, parce qu'ils sont négligés ou abandonnés par leur détenteur, ou parce qu'ils sont victimes de mauvais traitements. Pourtant, il n'est pas toujours aisé de savoir s'il y a maltraitance.

A partir de quel moment peut-on considérer que l'état de maigreur d'un animal est à ce point grave qu'il y a maltraitance ?

A-t-on le droit de laisser une vache en plein champ, sous la neige et sans abri ?

Est-il autorisé de maintenir des animaux dans un champ complètement boueux ?

Autant de questions auxquelles ceux qui ont la charge de veiller au respect de la réglementation qui protège les animaux ont parfois du mal à répondre. En effet, la réglementation protégeant les animaux n'indique souvent que des principes généraux, qui laisse part à une appréciation subjective.

La maltraitance fait donc appel à des critères multifactoriels qu'il convient d'évaluer. Ce n'est pas toujours une chose aisée, et cela demande d'acquérir quelques notions de base sur la physiologie des animaux de ferme et les conditions de vie appropriées à leur espèce.

On observera aussi avec précision :

* Les variations climatiques
En hiver, bon nombre de personnes s'inquiètent de voir des animaux d'élevage en plein champ, exposés à des températures qui peuvent être parfois bien en dessous de zéro. En été, l'absence d'espace ombragé inquiète. La météo doit-elle nous alarmer ?

* L'état du parc extérieur
C'est bien souvent dans les champs que nous avons l'habitude d'observer les animaux. Un lieu apparemment paisible qui peut se transformer en terrain hostile !

* L'état du bâtiment d'élevage
Un simple bâtiment ne suffit pas pour accueillir des animaux. Encore faut-il qu'il possède quelques critères indispensables à leur bien-être.

* La présence d'alimentation
Sans eau et sans nourriture, point de vie. Vérifier la présence de ces deux éléments fait donc partie des premiers réflexes à acquérir.

* L'état de santé
Pas question de remplacer le vétérinaire, seul à même de juger de l'état de santé d'un animal. Voici cependant quelques signes qui devraient vous alarmer.

* Cet animal est-il trop maigre ? Pour le savoir, la meilleure solution est bien de suivre les critères établis par des professionnels de l'élevage, pour juger la condition corporelle des animaux.

La réglementation qui protège les animaux de ferme en France La protection des animaux d'élevage repose sur un arsenal législatif qui ne cesse de se renforcer notamment du fait d'une opinion publique qui souhaite une meilleure prise en compte de leur bien-être.

Cette réglementation repose sur :

* plusieurs articles du code pénal ;
* plusieurs articles du code rural ;
* plusieurs décrets ;
* plusieurs arrêtés.

L'Union européenne a également légiféré sur les conditions d'élevage, de transport et d'abattage, le plus souvent sous forme d'une directive, mais parfois aussi sous forme de règlement.

Enfin, le Conseil de l'Europe a élaboré la Convention européenne sur la protection des animaux dans les élevages, que la France et l'Union européenne ont signée et ratifiée, qui donne des principes pour l'élevage, les soins et l'hébergement des animaux.

Source : lepost.fr

Information recueillie par Tanka

Pour en savoir plus sur la situation planétaire