Le satellite PLANCK livre ses premiers résultats - L'atelier

Retour : Accueil

Cette actualité a été publiée le 12/01/2011 à 21h44 par Jacques.


LE SATELLITE PLANCK LIVRE SES PREMIERS RÉSULTATS

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • Google+  FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr
SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre

La mission Planck voit une très forte participation des laboratoires français du CNRS (INSU, INP3) et du CEA, qui ont travaillé dans le cadre du consortium HFI, instrument français dont Jean Loup Puget, de l'Institut d'Astrophysique Spatiale d'Orsay, est le responsable scientifique (Un scientifique est une personne qui se consacre à l'étude d'une science ou des sciences et qui se consacre à l'étude d'un domaine avec la rigueur et les méthodes scientifiques.) (PI) tandis que François Bouchet, de l'Institut d'Astrophysique de Paris (Paris est une ville française, capitale de la France et le chef-lieu de la région d'Île-de-France.

Cette ville est construite sur une boucle de la Seine, au centre du bassin parisien, entre les confluents de...), coordonne l'analyse scientifique des données (Dans les technologies de l'information (TI), une donnée est une description élémentaire, souvent codée, d'une chose, d'une transaction d'affaire, d'un événement, etc.).

Ces équipes, soutenues par le CNES (l'agence spatiale française), ont joué un rôle de premier plan dans l'analyse des données de Planck, l'extraction des sources et leur observation (L'observation est l'action de suivi attentif des phénomènes, sans volonté de les modifier, à l'aide de moyens d'enquête et...) avec des moyens complémentaires tels que le satellite (Satellite peut faire référence à :) XMM-Newton de l'ESA, et la construction de la première édition du catalogue de sources Planck.

Le CNES a accompagné très tôt le projet Planck par des études de recherche (La recherche scientifique désigne en premier lieu l'ensemble des actions entreprises en vue de produire et de développer les connaissances scientifiques.

Par extension métonymique, la recherche scientifique désigne également le cadre social, économique, institutionnel et juridique de ces actions.) et développement, en coordonnant les efforts des équipes des laboratoires du CNRS (Le Centre national de la recherche scientifique, plus connu sous son sigle CNRS, est le plus grand organisme de recherche scientifique public français (EPST).), du CEA, et de l'industrie (Thales Alenia Space, Air Liquide).

Son implication continue, en phase (Le mot phase peut avoir plusieurs significations, il employé dans plusieurs domaines et principalement en physique :) d'exploitation du satellite, par son support aux équipes scientifiques impliquées dans l'exploitation des données scientifiques.

L'objectif de Planck est de mesurer avec une précision inégalée le rayonnement cosmique fossile ou fond diffus cosmologique (Le fond diffus cosmologique est un rayonnement électromagnétique provenant de l'Univers, et qui frappe la Terre de façon quasi uniforme dans toutes les directions.), la plus ancienne lumière (La lumière désigne les ondes électromagnétiques visibles par l'oeil humain, c'est-à-dire comprises dans des longueurs d'onde de 0,38 à 0,78 micron (380 nm à 780 nm ; le symbole nm désigne le nanomètre). La lumière est intimement liée à la notion de couleur. C'est...) émise dans l'Univers.

En l'observant, Planck fournira une image de l'Univers tel qu'il était 380 000 ans environ après le Big Bang (Le Big Bang désigne l'époque dense et chaude qu'a connue l'univers il y a environ 13,7 milliards d'années, ainsi que l'ensemble des...), il y a 13,7 milliards d'années.

Ces observations donneront des informations uniques sur l'origine et l'assemblages des galaxies et amas de galaxies (Un amas de galaxies est l'association de plus d'une centaine de galaxies liées entre elles par la gravitation.

En deçà de 100, on parle plutôt de groupe de galaxies, même si la frontière entre groupe et amas n'est pas clairement définie.), et permettront de tester différentes hypothèses sur le déroulement des premiers instants qui ont suivi le Big Bang (Le Big Bang désigne l'époque dense et chaude qu'a connue l'univers il y a environ 13,7 milliards d'années, ainsi que l'ensemble des...).

Pour cela, le satellite balaie l'intégralité du ciel (Le ciel est l'atmosphère de la Terre telle qu'elle est vue par les êtres humains depuis le sol de la planète.) et fournit, avec une précision sans précédent, une cartographie (La cartographie désigne la réalisation et l'étude des cartes.

Elle mobilise un ensemble de techniques servant à la production des cartes. La cartographie constitue un des moyens privilégiés pour l'analyse et la communication en géographie.

Pour lire la suite, cliquez sur "source"

Pour en savoir plus sur la situation planétaire
.
.

Devenez lanceur d'alertes





Auteur : Rédaction techno-science

Source : www.techno-science.net