L'Existence est incontestable! L'Essence d'un être, c'est ce qu'il y a de plus intime dans sa nature

Le salage des routes n'est pas sans impact sur l'environnement - Le Vrai d'UFO's ;o)

Accueil

Cette actualité a été publiée le 09/01/2011 à 21h34 par Tanka.

SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
Le salage des routes n'est pas sans impact sur l'environnement

La France a été confrontée à des épisodes neigeux où des tonnes de sel ont été répandues sur les routes pouvant avoir des effets sur la biodiversité, a alerté FNE. La fédération propose des alternatives (sable, copeaux de bois...) au salage chimique.

Alors que le gouvernement s'inquiétait fin décembre pour ses stocks de sel pour déneiger les routes, la fédération France Nature Environnement (FNE) a rappelé le 4 janvier les conséquences écologiques de tels épandages.

Chaque hiver, environ un million de tonnes de sel seraient en moyenne déversées sur les routes françaises pour faire fondre la glace ou la neige. Plus du double de sel risque toutefois d'être utilisé cette année, selon l'Association des fournisseurs de sel de déneigement (Asselvia).

Le chlorure de sodium reste le fondant routier le plus utilisé pour des questions de coûts. D'autres fondants sont aussi employés dans l'Hexagone comme les alcools et glycols, le chlorure de calcium, les sulfates et nitrates, explique FNE.

La fédération pointe du doigt les ''impacts considérables sur l'environnement'' de l'accumulation de sel pouvant aboutir à la disparition d'espèces végétales et animales. ''En ce qui concerne les impacts sur la faune et la flore, ils sont immédiats mais peuvent également se prolonger après la saison hivernale'', déplore Benoît Hartmann, porte-parole de FNE dans un communiqué.

Certaines espèces aquatiques sont sensibles au taux de salinité, comme les saumons ou les crapauds, d'après le WWF. Une étude américaine, publiée en septembre dernier, dans la revue ''Environmental Science and Technology'', avait également démontré un impact sur la biodiversité des cours d'eau situés au nord des Etats-Unis.

Le sel peut aussi brûler le feuillage des végétaux, provoquer un dessèchement au niveau des racines ou modifier les propriétés des sols, comme leur perméabilité, ajoute de son côté Demba Diedhiou, chargé de projets Transports chez FNE.

Par réaction chimique, il peut aussi "libérer" les métaux lourds présents sur les routes (plomb, zinc, aluminium), provenant notamment des carrosseries ou desPneus usagés : neuf voies de valorisation passées au cribleAliapur, filière de valorisation des pneumatiques usagés, a engagé des travaux d'analyse du cycle de vie des différentes voies de recyclage existantes aujourd'hui.

Si la démarche reste imparfaite, elle a été saluée par de nombreux acteurs. Lire la news pneumatiques, et entraîner leur dispersion dans la nature et sur les terres agricoles via l'irrigation et le ruissellement.

Privilégier les traitements mécaniques, selon FNE

D'autres alternatives existent pourtant aux produits chimiques, souligne FNE comme la limitation des déplacements par temps de neige, le développement de l'utilisation des pneus neige ou l'usage des transports en commun.

FNE plaide aussi pour les "traitements mécaniques" pendant les épisodes neigeux : épandages de sable, copeaux de bois, gravillons rocheux... ''Les solutions chimiques ne peuvent intervenir qu'en ultime recours en prévoyant la collecte et le traitement des eaux traitées'', estime la fédération.

FNE a demandé l'élaboration en France d'une "réglementation permettant la hiérarchie des usages et solutions à mettre en oeuvre en cas d'épisode neigeux ou de gel persistant". Pour Bruno Genty, président de la fédération, ''il est vain de vouloir s'opposer frontalement aux phénomènes naturels. La nature n'est pas notre ennemi.

Nous devons faire avec elle et pas contre elle, en privilégiant l'adaptation voire une approche mécanique plutôt que se limiter a une approche chimique dont les dégâts collatéraux peuvent être très importants''.

Devenez lanceur d'alertes

Combat pacifique pour la Vie

Auteur : Rachida Boughriet

Source : www.actu-environnement.com

  • Lire les commentaires
  • Lien utile / source de l'actualité
  • Modifier cette actualité
  • Contacter Tanka
  • Recommander cette actualité
  • Imprimer cette actualité
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr

Commentaires des internautes

Lire tous les commentaires (1) - Laisser un commentaire sur cette actualité

Commentaire laissé par DEPLANQUE le 09/01/2011 à 22h58

La planète a décidé de n'en faire qu'à sa tête comme les dirigeants. Elle fait ses lois aussi. Elle va abuser de ses pouvoirs pour que tout aille mal, les inondations la neige les congères sur les aéroports etc...

Elle a tout à fait raison. Je voterai pour elle en 2012