Le retour inattendu d'une tortue birmane - #WikiSurTerre

Retour : Accueil

Cette actualité a été publiée le 08/09/2009 à 12h10 par Tanka.


LE RETOUR INATTENDU D'UNE TORTUE BIRMANE

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • LinkedIn
Le retour inattendu d'une tortue birmane

Information recueillie par Tanka.

Une tortue considérée comme quasi disparue a été observée au Myanmar (Birmanie) pour la première fois depuis le début du 20ème siècle. Cette petite tortue (Heosemys depressa) vit dans des forêts de l'Etat de l'Akaran, dans l'ouest du pays.

Une équipe de la Société pour la protection de la nature (Wildlife Conservation Society, New York, E-U) a repéré cinq de ces rares tortues au milieu d'une dense forêt de bambous, dans un sanctuaire créé pour protéger les éléphants.

Selon les informations de la WCS, cette tortue à la carapace marron claire était considérée comme disparue jusqu'à ce qu'en 1994 des spécimens soient vus sur un marché alimentaire chinois. Cependant, depuis la capture d'une tortue de l'Akaran par un officier britannique en 1908, aucun animal vivant n'avait été observé.

En Birmanie, le nom commun de l'Heosemys depressa signifie ‘la tortue qui mange des excréments de rhinocéros', souvenir d'une époque, il y a plus de 50 ans, où l'on rencontrait le rhinocéros de Sumatra dans cette région.

Recherchées pour la consommation de leur chaire ou pour les besoins de la médecine chinoise, les espèces protégées de tortues sont souvent victimes de la contrebande. Des études de terrain vont se poursuivre pour mieux connaître la population actuelle de tortues de l'Akaran tandis qu'un plan de protection, avec une surveillance permanente des routes du sanctuaire, est mis en place par la WCS.

C.D.