Objet volant Non Identifié ? Qu'est-ce qu'un "facteur de flares", appelé aussi "lance-flares" ?

Le réalisme des représentations pariétales confirmées par l'ADN - Demain l'Homme

Accueil

Cette actualité a été publiée le 12/11/2011 à 00h14 par Kannie.

SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager par mail
Le réalisme des représentations pariétales confirmées par l'ADN

 

Titre initial :
L'ADN de chevaux préhistoriques confirme le réalisme des représentations pariétales

 

Les dessins peints dans les cavernes datant du Paléolithique reflètent-ils bien l'environnement naturel de l'homme préhistorique ? Une équipe internationale de scientifiques a utilisé l'ADN (acide désoxyribonucléique) pour résoudre le mystère des représentations des chevaux sur les dessins préhistoriques pariétaux.

Présentés dans la revue scientifique National Academy of Sciences (PNAS), les résultats montrent que toutes les variations chromatiques observées dans les dessins du Paléolithique, dont le pelage pommelé, existaient bien dans les populations de chevaux domestiques de l'époque.

L'étude a permis de corroborer la théorie selon laquelle les artistes reflétaient bel et bien leur environnement naturel et fournit ainsi la preuve de l'existence des phénotypes des chevaux aux taches grises.

Jusqu'à présent, les études d'ADN n'avaient confirmé que l'existence des chevaux aux pelages bais et noirs.

Dans cette étude, des scientifiques d'Allemagne, du Mexique, de Russie, d'Espagne, du Royaume-Uni et des États-Unis ont réalisé le génotype et étudié 9 loci associés au pelage prélevés sur des restes de 31 chevaux sauvages vieux de 35 000 années d'Europe occidentale et orientale, de Sibérie et de la péninsule ibérique.

L'équipe a étudié des spécimens d'os et de dents prélevés de 15 sites différents.

Les données ont montré qu'un gène similaire au pelage pommelé des léopards était présent chez quatre échantillons du Pléistocène et deux de l'âge de bronze d'Europe occidentale et orientale.

Cette découverte confirme bien l'existence des chevaux au pelage pommelé. Les résultats apportent également des informations sur l'existence de tous les pelages visibles dans les représentations des cavernes et grottes (bai, noir, pommelé) existaient bel et bien dans les populations de chevaux sauvages.

 
(...)

 
Pour lire la suite, cliquer ICI
 

Un article publié par cordis.europa.eu

 

Lance-toi ! Deviens vite lanceur d'alerte. Rejoins ceux qui ont la rage !

 

Le site étrange qui dérange même les anges !

 

      

 

Merci de PARTAGER les meilleurs posts partout où vous le pouvez, réseaux sociaux et autres.

 

Auteur : Commission européenne

Source : cordis.europa.eu

  • Mots clés déclenchant une recherche interne :  
  • ADN
  • Lire les commentaires
  • Lien utile / source de l'actualité
  • Modifier cette actualité
  • Contacter Kannie
  • Recommander cette actualité
  • Imprimer cette actualité
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr

Commentaires des internautes

Laisser un commentaire sur cette actualité

Aucun commentaire n'a encore été déposé sur cette actualité.