Le projet Iter prend un an de retard - L'atelier

Accueil

Cette actualité a été publiée le 01/09/2011 à 12h58 par Mich.


LE PROJET ITER PREND UN AN DE RETARD

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • Google+  FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr
SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
Le projet Iter prend un an de retard

 

Le réacteur expérimental subit les conséquences du séisme au Japon. Les premiers résultats sont dorénavant attendus pour 2020, et non plus 2019.

Le premier réacteur à fusion nucléaire, construit à Saint-Paul-Lez-Durance dans le sud de la France, utilise des pièces fabriquées au Japon. La production de ces éléments, dont des "cables supraconducteurs", est fortement perturbée par la catastrophe qui a touché le Japon.

Les gestionnaires du projet Iter ont dû réorganiser les étapes de mise en place. Le retard aurait pu aller jusqu'à deux ans. Le chantier a débuté en 2010, mais il n'y aura pas obtention d'un premier plasma avant fin 2020, au lieu de 2019.

Les travaux se poursuivent, les fondations du futur complexe sont actuellement coulées. Une première couche de béton armé a été déposée au fond d'un trou long de 120 mètres et profond de 20 mètres. L'installation finale pèsera 360 000 tonnes et s'élèvera à 60 mètres au dessus du sol.

Depuis son lancement, le projet a vu son coût tripler. Il s'élève aujourd'hui à 12,9 milliards d'euros. L'Union Européenne assure environ 45% du budget, des débat sont en cours sur les moyens de financer les surcoûts (1,3 milliard pour 2012-2013).

 

Un article de Rémy Maucourt, publié par usinenouvelle.com

 

Lance-toi ! Deviens vite lanceur d'alerte. Rejoins ceux qui ont la rage !

Le site étrange qui dérange même les anges !

 

........

 

Merci de PARTAGER les meilleurs posts partout où vous le pouvez, réseaux sociaux et autres.

 





Auteur : Rémy Maucourt

Source : www.usinenouvelle.com

  • Mots clés déclenchant une recherche interne :  
  • Iter