Le plus noir des scénarios pour BP - L'atelier

Accueil

Cette actualité a été publiée le 30/05/2010 à 11h31 par Frederic.


LE PLUS NOIR DES SCÉNARIOS POUR BP

  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr
SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
Le plus noir des scénarios pour BP

L'opération "top kill", qui consistait à projeter des boues de forage dans le puits de pétrole qui fuit au fond du golfe du Mexique, a échoué.

BP tente d'élaborer une nouvelle offensive.

La marée noire dure depuis déjà 40 jours.

"Après trois jours entiers de tentative, nous avons été dans l'incapacité de contenir la fuite".

Cruel aveu d'échec pour BP : le dernier essai de colmatage de la fuite de pétrole à l'origine de la marée noire dans le golfe du Mexique a dû être abandonné.

Tout comme avaient échoué les tentatives précédentes de bloquer la fuite sous un dôme ou de siphonner le brut jaillissant au fond de l'océan à haute pression, l'opération "top kill" visant à projeter des boues de forage directement dans le puits endommagé pour le boucher n'a rien donné de mieux qu'un ralentissement temporaire du flux de pétrole.

Le directeur général de la compagnie, Tony Hayward, avait affirmé vendredi qu'il faudrait attendre jusqu'à dimanche pour évaluer le succès de l'opération, mais BP et les autorités ont décidé dès samedi d'abandonner ce dispositif.

Tous les espoirs se portent désormais sur l'installation d'un nouveau dispositif prévoyant de sectionner les pipelines endommagés et d'y ajuster une structure permettant de capturer le pétrole puis de le siphonner jusqu'à un navire en surface.

Le nouveau dispositif pourrait être à l'oeuvre d'ici quatre à cinq jours, a expliqué Doug Suttles, directeur des opérations de BP, lors de son point quotidien avec les garde-côtes américains.

"Nous pensons qu'il capturera la majorité du pétrole s'il fonctionne. Nous ne pouvons pas le garantir", a-t-il prévenu.

Barack Obama a exprimé son inquiétude après l'annonce de ce nouvel échec et a mis en garde contre les risques de la nouvelle option.

"Ce dispositif n'est pas sans risque et n'a jamais été expérimenté auparavant à cette profondeur" de 1500 mètres, a rappelé le président américain.

Seule solution à terme : un puits de secours

Face à ces échecs répétés, l'amiral Mary Landry, chef des garde-côtes, a estimé samedi que la seule solution permettant un succès certain était de creuser un puits de secours pour rejoindre la fuite et la colmater bien en-dessous du plancher océanique.

Une opération en ce sens a commencé mais le puits de secours ne sera achevé que fin juillet ou début août, selon BP, et ce délai pourrait peser sur l'administration Obama, cible de critiques de plus en plus fortes pour sa gestion du désastre.

"Nous continuerons à chercher tous les moyens susceptibles d'arrêter cette fuite jusqu'à ce que soient achevés les deux puits de secours actuellement en forage", a souligné le président Obama.

(...)

A cette incapacité à lutter de manière efficace contre la marée noire s'ajoutent les accusations qui pleuvent régulièrement contre le groupe pétrolier.

Les dernières en date proviennent du New York Times : le journal affirme que tout en connaissant les risques que courait sa plate-forme Deepwater Horizon, BP a néanmoins violé ses propres règles de sécurité.

Selon le New York Times, le 22 juin 2009, des ingénieurs du groupe avaient estimé que l'enveloppe métallique que BP voulait utiliser pourrait céder sous une forte pression.

"Cela serait certainement le pire scénario", mettait en garde dans un rapport interne Mark Hafle, un ingénieur spécialiste en forage chez BP.

Le groupe pétrolier a néanmoins maintenu sa décision d'utiliser ce coffrage mais seulement après avoir obtenu la permission d'autres responsables de BP car une telle mesure violait les propres règles de la compagnie, poursuit le journal citant le rapport.

Pour lire la suite de cet article, cliquer sur "Lien utile"

 

Pour en savoir plus sur la situation planétaire

 

........

 





Auteur : TF1 News

Source : lci.tf1.fr