Le plastique ? Tout le monde l'adore ... pour les poissons, c'est presque une drogue ! - L'atelier

Retour : Accueil

Cette actualité a été publiée le 05/09/2017 à 21h47 par Fred.


LE PLASTIQUE ? TOUT LE MONDE L'ADORE ... POUR LES POISSONS, C'EST PRESQUE UNE DROGUE !

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • Google+  FaceBook  Twitter LinkedIn Tumblr
SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
Le plastique ? Tout le monde l'adore ... pour les poissons, c'est presque une drogue !

 

 

BOUTIQUE éthique Demain l'Homme : En ce moment, entre autres objets UTILES ET RESPONSABLES, ce PORTE-CARTE ANTI PIRATAGE RFID -aux normes européennes- destiné à se protéger des personnes malveillantes qui peuvent dépouiller notre compte bancaire en un clin d'oeil, simplement en nous frôlant -dans les rues ou dans les magasins- à moins de 50 centimètres (article en préparation par notre équipe)..

 

BOUTIQUE éthique Demain l'Homme : En ce moment, entre autres objets UTILES ET RESPONSABLES, ce PORTE-CARTE ANTI PIRATAGE RFID -aux normes européennes- destiné à se protéger des personnes malveillantes qui peuvent dépouiller notre compte bancaire en un clin d'oeil, simplement en nous frôlant -dans les rues ou dans les magasins- à moins de 50 centimètres (article en préparation par notre équipe).

 

Merci de cliquer ICI

 

Titre original :

On sait maintenant pourquoi les poissons ingèrent volontairement du plastique

 

Selon une nouvelle étude, l'odeur émanant des déchets plastiques recouverts d'algues et de bactéries attirerait les poissons. En effet, cette odeur serait similaire à celle de leur nourriture !

 

L'impact sur la faune aquatique des déchets plastiques présents dans les océans est un problème connu depuis assez longtemps, mais les chercheurs pensaient jusqu'ici que les poissons ingéraient ce matériau par accident. Cependant, une étude publiée dans la revue Royal Society Publishing le 16 août 2017 indique que les poissons seraient trompés par l'odeur du plastique et l'ingérerait donc de façon volontaire.

 

 

Matthew Savoca du Southwest Fisheries Science Center (SSFS) a indiqué dans un article du Guardian que « si le plastique ressemble et sent comme de la nourriture, c'est plus compliqué pour des animaux comme les poissons de ne pas le confondre avec de la nourriture » et que « ces résultats ont des implications considérables pour les réseaux alimentaires aquatiques et éventuellement pour la santé humaine. »

 

(...)

 

...Pour lire la suite, cliquer ICI

 

Une actualité de Yohan Demeure, publiée par sciencepost.fr et relayée par Demain l'Homme ex SOS-planete

 

 

 

 

abonnés à la newsletter
bimestrielle GRATUITE
donnant
droit à 4 mois d'abonnement
à la
version PREMIUM particulière

 

 

 

 

 

 

 

 

 

.....

 

 

 

 

 





Auteur : Yohan Demeure - sciencepost.fr