Le "pétrole bleu" pourrait couvrir 20 % de la consommation américaine - L'atelier

Accueil

Cette actualité a été publiée le 16/05/2012 à 23h11 par Mich.


LE "PÉTROLE BLEU" POURRAIT COUVRIR 20 % DE LA CONSOMMATION AMÉRICAINE

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • Google+  FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr
SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
Le "pétrole bleu" pourrait couvrir 20 % de la consommation américaine

 

Selon un rapport du Département américain de l'Energie, les micro-algues pourraient à terme remplacer environ 17 % des importations pétrolières américaines. Cette administration soutient plus de 30 projets visant à produire du biocarburant avec des micro-algues qui représentent au total 85 millions de dollars d'investissements.

«Nous avons réalisé une étude montrant que le carburant --essence ou gazole-- tiré des micro-algues pourrait être produit pour seulement 2,28 dollars le gallon» (soit environ 0,46 euros le litre), affirme Riggs Eckelberry, PDG de la firme américaine Originoil, soit près de deux fois moins que le prix actuel à la pompe. Originoil est une des sociétés aux Etats-Unis avec Sapphire Energy, dans laquelle Bill Gates a investi, qui ont mis au point des technologies d'extraction rentables du carburant produit par ces micro-organismes marins.

Les grandes compagnies pétrolières, comme Shell tablent également sur la production de biocarburant "bleu" à partir de micro-algues via leur partenariat avec Synthetic Genomics et Cellana respectivement. «Aux Etats-Unis, les biocarburants tirés des algues seront d'abord produits pour les militaires et le transport aérien.

Il faudra de ce fait probablement attendre le début de la prochaine décennie pour une distribution à grande échelle pour les automobilistes», explique le patron d'Originoil. «La Marine américaine seule prévoit de remplacer, dans les huit prochaines années, 50 % de sa consommation de carburant avec des biocarburants qui ne sont pas en concurrence avec des cultures pour l'alimentation humaine.

Comparativement aux autres sources de biocarburant, ces micro-organismes sont beaucoup plus productifs, avec un rendement virtuel à l'hectare allant jusqu'à 25.000 litres contre 6.000 litres pour l'huile de palme, la plus productive actuellement en exploitation, selon des experts.

Contrairement aux bio et agrocarburants issus de céréales ou d'oléagineux, la production de biocarburant à partir micro-algues n'a aucun impact sur la production alimentaire. Dernier avantage, ces micro-organismes unicellulaires se développent très rapidement dans l'eau salée de l'océan.

 

Un article de rtflash.fr

 

Lance-toi ! Deviens vite lanceur d'alerte. Rejoins ceux qui ont la rage !

Le site étrange qui dérange même les anges !

 

........

 

Merci de PARTAGER les meilleurs posts partout où vous le pouvez, réseaux sociaux et autres.

 





Auteur : rtflash.fr

Source : www.rtflash.fr