Le Pacifique devient une grande poubelle... - L'atelier

Accueil

Cette actualité a été publiée le 15/01/2012 à 21h06 par Fred.

SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
Le Pacifique devient une grande poubelle...

 
Avec une surface de plus de 166 millions de kilomètres carrés, le Pacifique est l'océan le plus vaste de notre planète.

Lorsque l'on regarde un globe terrestre, on constate qu'il occupe presque un hémisphère entier !

C'est sans doute la raison pour laquelle l'Homme a longtemps cru que la capacité de dilution du Moana Patitifa était telle que l'on pouvait y déverser tout et n'importe quoi sans conséquence, et exploiter ses ressources sans retenue.

En matière nucléaire, le Pacifique insulaire (Bikini, Moruroa...) a accueilli des centaines d'explosions atomiques, au mépris des populations locales et de l'environnement. Lorsque les sites ont fermé, des milliers de tonnes de matériel contaminé ont tout bonnement été jetées à la mer.

“Pas grave, le Pacifique est immense”...

À Fukushima au Japon, où l'on peine toujours à refroidir plusieurs réacteurs de la centrale touchée par le séisme et le tsunami du 11 mars dernier, l'eau contaminée est tout d'abord stockée puis... relâchée dans l'océan.

Un peu comme la poussière que l'on cache sous le tapis, on espère que tous ces dangereux radionucléides auront la bonne idée de disparaître...

Or, les autorités japonaises “découvrent” dorénavant que certains produits de la mer sont à présent radioactifs, et même que certains organismes marins commenceraient à muter. Rassurant...

“Il ne faut jamais se vanter de nos victoires sur la nature, car elle se venge au centuple” dit le sage...

Enfin, le Pacifique est l'une des premières victimes visibles des matières plastiques qui envahissent nos vies depuis 50 ans.


 

Deux immenses vortex de détritus plastiques de toutes sortes affectent le nord de l'Océan, essentiellement alimentés par les mégapoles japonaises et californiennes.

Des matières qui étranglent les dauphins, étouffent les tortues, empoisonnent les oiseaux marins et se fragmentent, sans jamais se biodégrader, jusqu'à rentrer dans la chaîne alimentaire, avec des conséquences encore inconnues.

Non, le Pacifique n'est pas illimité. Non, il ne peut pas être considéré comme une poubelle sans fond. Oui, il est grand temps de le respecter...

 

 

Un article de Damien Grivois???, publié par ladepeche.pf

 

Lance-toi ! Deviens vite lanceur d'alerte. Rejoins ceux qui ont la rage !

Le site étrange qui dérange même les anges !

 

........

 

Merci de PARTAGER les meilleurs posts partout où vous le pouvez, réseaux sociaux et autres.

 

Auteur : Damien Grivois???

Source : www.ladepeche.pf

  • Lire les commentaires
  • Lien utile / source de l'actualité
  • Modifier cette actualité
  • Contacter Fred
  • Recommander cette actualité
  • Imprimer cette actualité
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr