Philosophie, architecture cosmique et bâtisseurs : Les neuf piliers de l'Evidence (vidéos)

Le nucléaire: une voie criminelle! - Le Vrai d'UFO's ;o)

Accueil

Cette actualité a été publiée le 31/03/2011 à 21h23 par Rosa.

SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
Le nucléaire: une voie criminelle!

 

En matière d'énergie nucléaire, le risque zéro n'existe pas. Il est impossible d'affirmer qu'il n'y aura pas d'accident nucléaire, comme l'a rappelé l'Autorité de sureté nucléaire (ASN) devant les parlementaires aujourd'hui.

Il me parait tout simplement criminel de poursuivre l'utilisation de cette technologie aux dépens des populations et plus largement de tous les habitants de notre planète. Car en cas d'accident, la dissémination radioactive est ubiquitaire. Elle se répand et vient s'ajouter et accroître la radioactivité dite naturelle...

Cette radioactivité est invisible (sans instrument de mesure), mais ubiquitaire et également durable. Car les éléments radioactifs ont souvent une demi-vie longue, c'est-à-dire que leur activité diminue de moitié après plusieurs milliers d'années voir plus. Notre folie nucléaire entraînera donc une imprégnation de notre environnement, de notre planète, pour de nombreuses générations.

Or les risques de la radioactivité sont connus favorisant notamment l'aparition de malformations pour le foetus et de cancers chez l'enfant ou l'adulte.

À mes yeux les personnes qui ont décidé d'utiliser une telle technologie sans en aprécier correctement les risques, sont des criminels. Peut-être n'étaient-ils pas correctement connus ou apréciés au départ. Mais aujourd'hui, après trois catastrophes nucléaires sévères en moins de 50 ans, ceux qui prennent la décision de construire une centrale ou de ne pas sortir du nucléaire pour les pays déjà malheureusement équipés ne peuvent les ignorer. Faut-il créer un nouveau tribunal pour juger ces criminels ?

La décision doit être politique. Elle doit se faire au niveau de chaque pays, mais également au niveau international. Et dans un premier temps il est nécessaire de redonner à l'OMS toute sa place pour tout ce qui concerne la santé en cas d'accident nucléaire. Et que l'AIEA qui siège à Vienne en Autriche n'interfère pas sur ce sujet pour minorer le nombre des victimes comme elle l'a fait suite à la catastrophe de Tchernobyl dans des proportions à peine croyables.

Il existe aussi un argument bassement matériel qui pousse à sortir du nucléaire : c'est le coût d'une catastrophe nucléaire. Il est faramineux même sans prendre en compte de façon complète l'impact environnemental qui est souvent minoré. Si considérable qu'il n'est pas « assurable » et c'est donc les États et les citoyens en fin de compte qui doivent éponger la facture, tout en subissant les conséquences physiques et médicales.

Pour la France comme pour l'Europe, il est temps de sortir du nucléaire, messieurs les politiques. Ou alors vous serez des criminels devant l'Histoire.

 


Nous aider

Lance-toi! Deviens vite lanceur d'alerte. Rejoins ceux qui ont la rage!

Le site étrange qui dérange même les anges!

 

Auteur : Philippe Rohr

Source : www.lemonde.fr

  • Mots clés déclenchant une recherche interne :  
  • Nucléaire
  • Lire les commentaires
  • Lien utile / source de l'actualité
  • Modifier cette actualité
  • Contacter Rosa
  • Recommander cette actualité
  • Imprimer cette actualité
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr

Commentaires des internautes

Laisser un commentaire sur cette actualité

Aucun commentaire n'a encore été déposé sur cette actualité.