Le nouvel étiquetage "sans OGM" manque de transparence - #WikiSurTerre

Retour : Accueil

Cette actualité a été publiée le 08/07/2011 à 10h03 par Tanka.


LE NOUVEL ÉTIQUETAGE "SANS OGM" MANQUE DE TRANSPARENCE

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • LinkedIn
Le nouvel étiquetage "sans OGM" manque de transparence

 
Titre original :
Nouvel étiquetage : plusieurs associations décrient le manque de transparence de la mention "sans OGM"

 

Plusieurs associations de défense de l'environnement, de producteurs, de défense des consommateurs et des syndicats agricoles pointent du doigt ce jeudi 7 juillet le manque de transparence quant à l'utilisation de la mention "sans OGM" (organismes génétiquement modifiés) pour les nouveaux étiquetages sur les denrées alimentaires, dont le projet de décret doit entrer en vigueur le 1er janvier 2012.

"Au lieu d'améliorer l'information des consommateurs en leur indiquant clairement quels sont les produits issus de filières qualifiées "sans OGM", il limite la visibilité de l'offre de ces produits et empêche les consommateurs de faire leur choix en toute connaissance de cause", écrivent Greenpeace, Familles Rurales, WWF et les dix autres signataires de ce communiqué publié jeudi.

Le projet de décret élaboré par le gouvernement établit plusieurs règles quant à l'utilisation de la mention "Sans OGM" sur les emballages des produits alimentaires concernés.

Ainsi, il prévoit d'indiquer la mention "sans OGM" sur les emballages de produits végétaux ou provenant d'animaux dont l'ingrédient concerné représente "au moins 95% en poids de la denrée", hors sel et eau ajoutés, selon le texte. Concrètement, ces nouvelles règles d'étiquetage pourront s'appliquer par exemple à un yaourt nature ou à un paquet de jambon, mais pas à un yaourt aux fraises ou à des brochettes de viande avec poivrons.

"Tout est donc mis en oeuvre pour que la mention « sans OGM » concerne le moins de produits possible et n'attire pas l'oeil du consommateur", résume les associations, auteures de ces griefs. Ces dernières demandent à ce que ce seuil de 95%, soit abaissé à 50%.
 

Un article de RelaxNews, publié par La Dépêche
 

Vous aimez notre travail ? Alors merci de nous soutenir

Lance-toi ! Deviens vite lanceur d'alerte. Rejoins ceux qui ont la rage !

Le site étrange qui dérange même les anges !

 





Auteur : RelaxNews

Source : www.ladepeche.fr