Couvre-feu ? Rouge à lèvres de première nécessité; livres et chaussettes non essentiels! Où va-t-on?

Le niveau des mers augmente plus vite que ne le prévoyait l'Onu - Demain l'Homme

Accueil

Cette actualité a été publiée le 28/11/2012 à 21h24 par mich.

SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager par mail
Le niveau des mers augmente plus vite que ne le prévoyait l'Onu

 

DOHA (Reuters) - Le niveau des mers augmente beaucoup plus vite que ne le prévoyaient les projections des Nations unies, soulignent des chercheurs dans une étude rendue publique mercredi dans le cadre de la conférence de Doha sur le changement climatique.

Cette étude, qui compare les projections de l'Onu à ce qui est réellement survenu pour la période couvrant le début des années 1990 à 2011, indique que la montée du niveau des mers entre les deux dates a été de 3,2 mm par an selon les données satellite, soit 60% fois plus que les 2 mm par an anticipés par le Groupement d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat (Giec).

Les auteurs, originaires d'Allemagne, de France et des Etats-Unis, en déduisent que les projections du Giec pour les années à venir pourraient également être inexactes.

Dans son dernier rapport en 2007, le Giec a estimé que le niveau des mers pourrait monter de 18 à 59 cm au cours du XXIe siècle, un calcul qui ne prend pas en compte une possible accélération de la fonte de la banquise. Au cours du XXe siècle, les océans sont montés de 17 cm.

Le principal auteur de l'étude, Stefan Rahmstorf, de l'institut de Potsdam sur le climat, prévoit lui de 50 cm à un mètre pour le siècle en cours, en fonction du taux d'émission des gaz à effet de serre.

"Les auteurs soulignent ce que beaucoup d'entre nous pensons depuis un moment - le Giec a loin d'avoir été alarmiste dans ses projections", a déclaré le professeur Brian Hoskins, directeur de l'institut Grantham sur le changement climatique à l'Imperial College de Londres.

Quelque 200 délégations sont réunies à Doha pour la 18e conférence de l'Onu sur le climat jusqu'au 7 décembre.

 

Un article de Alister Doyle; Jean-Stéphane Brosse pour le service français/Reuters, publié par lepoint.fr et relayé par SOS-planete

 

Ce post vous est transmis grâce au dispositif mis en place par l'équipe bénévole des lanceurs d'alerte de  

SOS-planete. Si vous jugez son contenu intéressant, n'hésitez pas à le partager au sein de votre entourage proche et virtuel (contacts, réseaux sociaux). Un petit clic qui se propagera naturellement sur la Toile. Merci de participer concrètement, ou à votre façon, à cette tâche d'information et d'éveil des consciences, donc à la sauvegarde de notre planète vivante et de l'Humanité.

 

Le module de news "Comment va la belle bleue ?" en grand écran

Lance-toi ! Deviens vite lanceur d'alerte. Rejoins ceux qui ont la rage !

Le site étrange qui dérange même les anges !

 

      

 

Mine de connaissances - Contacter l'équipe : vivant12)at(free.fr

 

Auteur : Alister Doyle; Jean-Stéphane Brosse pour le service français/Reuters

Source : www.lepoint.fr

  • Lire les commentaires
  • Lien utile / source de l'actualité
  • Modifier cette actualité
  • Contacter mich
  • Recommander cette actualité
  • Imprimer cette actualité
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr

Commentaires des internautes

Laisser un commentaire sur cette actualité

Aucun commentaire n'a encore été déposé sur cette actualité.