Le mythe du PIB - L'atelier

Accueil

Cette actualité a été publiée le 31/05/2013 à 14h25 par kannie.


LE MYTHE DU PIB

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • Google+  FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr
SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
Le mythe du PIB

 

L'utopie de la croissance.

Il est de bon ton aujourd'hui de faire des textes qui idéalisent la croissance du PIB. Le PIB est toujours depuis la libération la référence d'une économie et d'un peuple heureux. Non pas que les statisticiens n'aient pas affinés le concept, mais la dominante est toujours marchande, pas de prix pas de croissance. Ainsi, les manières de vivre ne tolèrent aucune dérogation. On n'est certes pas un pays de l'économie du don, la richesse est monnayable.

Ceci étant les travaux sur les indicateurs fleurissent, du CESE, en passant par des économistes ou sociologues solides. Mais on fait comme si. Les projections du mix-énergétiques en 2050 font toujours référence à des ratios où le dénominateur est le PIB.

Même avec un PIB rénové, on reste dans le conservatisme absolu. Ainsi, les difficultés de valorisation de la biodiversité ramènent cette dernière à zéro.

2050 n'est pas demain et la consommation énergétique ne sera pas celle d'aujourd'hui. L'efficacité énergétique progressera sous peine de voir notre modèle s'effondrer. Il restera alors à faire la balance entre la diminution de la consommation d'énergie et les valeurs créées par les nouveaux emplois. Cette balance doit exister, j'en suis preneur, même s'il y a de l'utopie dans les emplois nouveaux et les reconversions dans le secteur du bâtiment.

Le bon modèle serait de valoriser les services gratuits donnés par un mix-énergétique décentralisé. L'autosuffisance en rapprochant le consommateur du lieu de production énergétique et pas uniquement la production de l'électricité. L'agriculture en respectant une alimentation saine doit devenir auto suffisante.

Respecter une manière de produire autrement, en diminuant les intrants sans basculer dans l'agriculture biologique. En respectant la biodiversité, en arrêtant l'artificialisation des sols, en ne faisant pas de la compensation sur les terres agricoles.

Il nous faut densifier notre habitat, le modèle allemand ouvre des pistes, même s'il ne doit pas devenir la référence comme le fût le modèle social-démocrate suédois dans les années 70.

 

PIB ou BIB ? (Bonheur Intérieur Brut)

 

Il y a donc du travail pour les comptables nationaux et pour les négociateurs internationaux sur une autre manière d'être riche.

La période est difficile avec un chômage qui ne cesse de croître, il faut de la bonne pédagogie avec les précaires et les chômeurs. Est-ce possible ? De manière massive, pas du point de vue de l'expert.

Quels sont les acteurs de masse prêts à se lancer dans l'aventure de la mesure ?

 

Un article de Jean Pierre Bompard, publié par humanite-biodiversite.fr et relayé par SOS-planete

 

N'acceptez pas le crime organisé ! Rejoignez la Force ! Ralliez le Cercle des Anciens ! Apportez votre petite pierre à une évolution joyeuse, compatible avec la Vraie Vie...

 

 

Découvrez nos posts qui font le buzz sur la Toile
Inscrivez-vous ou connectez-vous au nouvel espace membres
Notre page officielle Facebook - Nos actualités sur votre mobile via Twitter
Le site étrange qui dérange même les anges !

 

........

 
Recommandez-le à vos amis

 





Auteur : JP BOMPARD

Source : www.humanite-biodiversite.fr