Le mystérieux retour des saumons canadiens - #WikiSurTerre

Retour : Accueil

Cette actualité a été publiée le 21/09/2010 à 21h25 par Tanka.


LE MYSTÉRIEUX RETOUR DES SAUMONS CANADIENS

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • LinkedIn
Le mystérieux retour des saumons canadiens

L'an dernier, seule une fraction de salmonidés est venue frayer à l'ouest du Canada. En 2010, ils sont de retour en masse! Les experts, qui craignaient une hécatombe, se perdent en conjectures pour expliquer ce spectaculaire retournement de situation

Ils sont de retour, contredisant toutes les prévisions. Plus étonnant, ils n'ont jamais été aussi nombreux depuis près d'un siècle dans les rivières de Colombie-Britannique, au Canada. L'an dernier pourtant, à la mi-août, de la dizaine de millions de saumons sockeye attendus pour frayer, puis mourir dans la Fraser River, seuls 1,5 million s'étaient présentés au rendez-vous...

«Le fleuve connaît l'une des pires catastrophes de son histoire», relatait le quotidien The Globe and Mail le 13 août 2009. Experts et écologistes avaient émis les hypothèses les plus folles pour ­expliquer cette disparition. Les mêmes se perdent aujourd'hui en conjectures pour décrire ce retournement de situation.

Le saumon sockeye, dont le nom signifie «poisson rouge» en amérindien à cause de la couleur rouge qu'il acquiert lorsqu'il remonte les cours d'eau, occupe toute la côte pacifique de la Colombie-Britannique. Lorsque la Pacific Salmon Commission sonne l'alarme au coeur de l'été 2009, médias, organisations environnementales et biologistes donnent immédiatement leurs points de vue.

Les premiers accusent le Ministère des pêches et océans d'une mauvaise gestion des stocks de poissons. Greenpeace dénonce: «Nos océans sont à l'agonie; la surpêche décime les ressources halieutiques des mers du monde entier.»

Le biologiste Stan Proboszcz, de la Watershed Watch Salmon Society, résume dans une entrevue au journal The Georgia Straight les hypothèses des scientifiques pour ­expliquer cette désaffection des saumons: «Le changement de température des océans affecte la manière de se nourrir des jeunes saumons lors de leur chemin vers la mer. Et l'augmentation de la température dans la Fraser River les stresse, ce qui peut avoir un impact sur leur mortalité. Enfin, les fermes d'élevage de saumons dans le détroit de Georgia infectent les saumons avec des poux de mer.»

La plupart des experts estiment alors qu'il s'agit probablement d'une combinaison de ces trois facteurs. Un rapport publié le 2 septembre dernier par un panel de scientifiques confirme cette idée, sans toutefois l'imposer. Jeff Grout, responsable de la gestion des saumons pour la région Pacifique au Ministère des pêches et océans, confie aujourd'hui: «Nous n'avons pas de réponse claire pour expliquer la disparition des saumons.» La culpabilité des phoques, en tant que prédateurs, est aussi évoquée.

Pour lire la suite de l'article, cliquer sur « Source »

SOS-planete





Auteur : Ludovic Hirtzmann

Source : www.letemps.ch