Le minuscule archipel de Palau va créer le premier sanctuaire mondial pour requins - #WikiSurTerre

Retour : Accueil

Cette actualité a été publiée le 01/11/2009 à 03h55 par Phil.


LE MINUSCULE ARCHIPEL DE PALAU VA CRÉER LE PREMIER SANCTUAIRE MONDIAL POUR REQUINS

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • LinkedIn
Le minuscule archipel de Palau va créer le premier sanctuaire mondial pour requins

Une information sélectionnée par Phil'

Palau, minuscule archipel du Pacifique, va créer le premier sanctuaire pour requins au monde, une réserve biologique destinée à protéger plus de 130 espèces de squales menacés.

L'entreprise, officiellement annoncée fin septembre par le président de Palau, Johnson Toribiong, s'annonce délicate.

Le petit Etat ne dispose en effet que d'un seul bateau pour patrouiller sur ses 621.600 km2 d'eaux territoriales, qui comprennent une zone économique exclusive (ZEE) s'étirant sur 320km au-delà de ses côtes.

La pêche au requin a connu une forte hausse depuis le milieu des années 1980 à la faveur d'une demande en augmentation, principalement en Chine, où les soupes d'ailerons et les steaks de requin sont de plus en plus populaires.

En raison de leur longévité et de leurs faibles taux de fertilité, les squales sont particulièrement vulnérables à la surpêche.

A l'intérieur de sa zone économique exclusive, un Etat peut de lui-même réguler la pêche et les programmes scientifiques qui y sont réalisés, et mettre en place divers projets économiques.

Selon l'Organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO), plus de la moitié des espèces de requins migrateurs sont surexploitées et dépeuplées.

Selon M. Toribiong, un récent survol par un avion australien a montré plus de 70 navires en train de pêcher dans les eaux de Palau, la plupart illégalement. "Nous ferons de notre mieux, dans la mesure de nos ressources", a-t-il confié dans un entretien à l'Associated Press.

"L'objectif est d'attirer l'attention sur la pêche des requins à des fins commerciales, notamment pour recueillir les ailerons et en faire des soupes et ensuite rejeter les corps dans l'eau".

Palau est l'un des plus petits Etats du monde, où vivent environ 20.000 personnes éparpillées sur un archipel de 490km2 dans l'ouest du Pacifique.

Le pays a fait récemment la une des journaux lorsqu'il a accepté d'accueillir sur son sol des Ouïghours -ethnie chinoise musulmane-libérés de la prison américaine de Guantanamo, à Cuba.

Le sanctuaire créé dans ses eaux territoriales accueillera plus de 135 espèces de requins du Pacifique considérées comme vulnérable ou en danger, où sur lesquelles il n'existe pas suffisamment de données pour établir une tendance.

Johnson Toribiong entend également demander une régulation du chalutage des fonds marins en haute mer et un moratoire mondial sur la pêche uniquement destinée à découper les ailerons et remettre ensuite à l'eau des corps de requins.

Pour en savoir plus sur la situation planétaire