Le ministre de la Justice : « Notre-Dame des Landes se construira !» MAIS est-ce lui qui décide ? - L'atelier

Retour : Accueil

Cette actualité a été publiée le 20/10/2016 à 14h47 par Exo007.


LE MINISTRE DE LA JUSTICE : « NOTRE-DAME DES LANDES SE CONSTRUIRA !» MAIS EST-CE LUI QUI DÉCIDE ?

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • Google+  FaceBook  Twitter LinkedIn Tumblr
SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
Le ministre de la Justice : « Notre-Dame des Landes se construira !» MAIS est-ce lui qui décide ?

 

 

« L'aéroport de Notre-Dame des Landes se construira »

 

C'est ce qu'a affirmé hier le garde des Sceaux Jean-Jacques Urvoas au "Grand rendez-vous" Europe1/iTELE/Les Échos, proclamant son attachement au projet et sa détermination à utiliser « les moyens pour que le droit passe. Le droit dit oui, la population dit oui. Et ce n'est pas parce qu'il y aurait une petite manifestation qu'on dirait non ? Ce n'est pas comme cela que cela fonctionne dans notre pays ».

 

Le ministre de la Justice a souligné que « le directeur des affaires criminelles et des grâces, à ma demande, a publié une circulaire le 20 septembre pour rappeler qu'il existe dans le code un délit d'opposition à l'exécution de travaux publics ».

 

(...)

 

 

Pour lire la totalité, cliquer ICI

 

Une actualité de presseocean.fr,
relayée par Demain l'Homme ex SOS-planete

 

 

Sur le même sujet :

Notre-Dame-des-Landes

Notre-Dame-des-Landes :
l'évacuation "devra évidemment
se faire" selon Manuel Valls

Notre-Dame-des-Landes :
l'aéroport "ne verra pas
le jour", l'étrange
confession de François Hollande

Notre-Dame-des-Landes:
ce qu'il faut savoir
sur la polémique

 

 

En ces heures de confusion,
perte de tous repères et
valeurs, découvrons
les 3 types d'Amitié

Les leurs ont été déchiquetés par les
bombes. Accueillons-les dignement,
jusqu'à la fin du massacre

Terre sacrée écrit au Président
Hollande : les semences anciennes sont-elles
-oui ou non- interdites en France?

 

 

 

 


.


.

 

 

 

 





Auteur : presseocean.fr;