Le marché de la fourrure de phoque est saturé - #WikiSurTerre

Retour : Accueil

Cette actualité a été publiée le 13/01/2010 à 22h42 par Phil.


LE MARCHÉ DE LA FOURRURE DE PHOQUE EST SATURÉ

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • LinkedIn
Le marché de la fourrure de phoque est saturé

---
---

Information sélectionnée par Phil'

De récentes études économiques indiquent que le marché de la fourrure de phoque est saturé, ce qui a provoqué une chute des prix de près de 50%.

Les pelletiers signalent que les ventes de peaux de phoques se sont quasiment arrêtées fin 2007.

Début 2009, elles ne semblent toujours pas avoir repris. ( prix des peaux de phoques pour 2009 - 15.00$ ).

Les marchés du monde entier se ferment aux produits dérivés du phoque.

Le prix des meilleures peaux a chuté de 62 $ en 2007 à 33 $ en 2008 et à 15$ en 2009 on s'attend à ce qu'il baisse encore plus. Les peaux sont empilées dans des entrepôts — 50 000 à Terre-Neuve et 140 000 au Groenland. Aucune fourrure de phoque n'a été vendue de toute l'année 2008 à la vente aux enchères de fourrures internationale à Copenhague ni à la vente aux enchères de fourrures à North Bay, en Ontario, en janvier 2009.

Les carcasses des 290 000 phoques abattus en 2008 ont pour la plupart été laissées sur la glace parce qu'il y avait peu de demandes pour le petit lard et la viande. En 2008, la valeur du petit lard débarqué était de 73 000 $ et celle des nageoires, de 36 000 $.

Malheureusement, le gouvernement dépense l'argent des contribuables par millions pour soutenir un secteur d'activité qui se meurt au lieu d'utiliser cet argent pour orienter l'économie de la côte est vers des industries qui seront plus rentables à l'avenir.

Les seuls facteurs économiques suffisent à nous convaincre de mettre un terme à la chasse commerciale et d'utiliser nos ressources et notre énergie pour appuyer les travailleurs dont l'objectif est de gagner leur vie de façon honnête et respectable dans une industrie qui existera toujours dans un an, une décennie, une génération. La chasse commerciale au phoque ne répond pas à cette description.

Étrangement, le gouvernement du Canada est peu disposé à consacrer ses efforts à la création d'emplois sûrs et durables pour les Canadiens qui habitent dans des régions de pêche.

Source : lesblogues.com

Pour en savoir plus sur la situation planétaire