Le manque de transparence des ventes d'armes françaises - L'atelier

Retour : Accueil

Cette actualité a été publiée le 28/10/2011 à 14h27 par Mich.


LE MANQUE DE TRANSPARENCE DES VENTES D'ARMES FRANÇAISES

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • Google+  FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr
SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
Le manque de transparence des ventes d'armes françaises

 

Alors que le ministère de la Défense rend aujourd'hui public son rapport au Parlement sur les exportations d'armement de la France en 2010, les ONG CCFD-Terre Solidaire, Oxfam France et Amnesty International France dénoncent l'opacité persistante qu'entretient le gouvernement dans ce domaine.

Les organisations appellent les parlementaires à exiger davantage d'informations et de transparence pour garantir un contrôle démocratique sur les transferts d'armes, comme ce qui se fait dans les autres pays européens.

Malgré l'objectif de transparence affiché, le rapport 2010 au Parlement - publié plus d'un an après les ventes d'armes dont il rend compte - confirme l'opacité de la France en matière d'exportations d'armes et limite la possibilité d'un contrôle suivi des exportations françaises.

Le rapport, qui ne comporte pas suffisamment de détails sur les matériels livrés ou refusés, leurs destinataires et les garanties obtenues quant à leur utilisation, maintient un voile sur ces données qui, si elles étaient rendues publiques, permettraient d'évaluer les conséquences de ces exportations en termes de violation des droits humains dans les pays destinataires.

On apprend dans ce rapport que le France conserve son rang de quatrième exportateur mondial d'armements avec un total de 5,12 milliards d'euros, soit un recul de 37 % par rapport à 2009.

Après la signature du contrat géant entre DCNS et le Brésil en 2009 pour la fourniture de quatre sous-marins Scorpène, aucun grand contrat phare de type Rafale n'a eu lieu en 2010, mais les négociations avec les Émirats Arabes Unis et la réponse à l'appel d'offre en Inde le 4 novembre pourraient venir compléter les chiffres de 2011.

La Base Industrielle et Technologique de Défense (BITD) française, dont le Ministre de la Défense Gérard Longuet souligne l'importance économique (notamment en termes d'emploi) dans sa préface du rapport, pourrait souffrir des réductions du budget 2012, actuellement en discussion au parlement.

(...)

 

Pour lire la suite, cliquer ICI

 

Un article de affaires-strategiques.info, avec CCFD-Terre Solidaire, Amnesty International

 

Notre Association défend les droits de l'Homme et de toutes les espèces vivantes. Elle est APOLITIQUE !

 

Lance-toi ! Deviens vite lanceur d'alerte. Rejoins ceux qui ont la rage !

Le site étrange qui dérange même les anges !

 

........

 

Merci de PARTAGER les meilleurs posts partout où vous le pouvez, réseaux sociaux et autres.

 





Auteur : affaires-strategiques.info, avec CCFD-Terre Solidaire, Amnesty International

Source : www.affaires-strategiques.info