Le maïs espagnol demande l'asile agricole à la France - #WikiSurTerre

Retour : Accueil

Cette actualité a été publiée le 29/09/2009 à 16h25 par Tanka.


LE MAÏS ESPAGNOL DEMANDE L'ASILE AGRICOLE À LA FRANCE

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • LinkedIn
Le maïs espagnol demande l'asile agricole à la France

Information recueillie par Tanka.

“Le maïs OGM est cultivé en Espagne sans aucune précaution contre la contamination. Le gouvernement espagnol se moque de mettre en place des lois strictes pour protéger l'agriculture sans OGM. Face à cette atteinte à leur droit de survie, les maïs non-OGM sont forcés de fuir le pays”. Tels sont les propos de David Carpio Sanchez, chargé de campagne OGM chez les Amis de la Terre Espagne, et animateur d'une campagne originale où le maïs non-OGM, révêtu d'une personnalité, est contraint à l'exil et crie sous les fenêtres de l'ambassade de France à Madrid “mieux vaut fuir en France que devenir OGM!”.

Patrick De Kochko, membre des Amis de la Terre France continue : “L'exemple de l'Espagne montre l'importance de la réforme des procédures européennes d'autorisations pour interdire la culture du maïs OGM. La France ne doit pas baisser les bras et doit maintenir cette interdiction de culture.”

Helen Holder, chargée de campagne OGM chez les Amis de la Terre Europe ajoute : “l'Espagne est le mauvais élève de l'Europe : pendant que les 26 autres pays de l'Union européenne hésitent à cultiver les plantes génétiquement modifiées, le gouvernement espagnol ouvre grand les portes à l'industrie biotech. L'impact des OGM sur la santé et l'environnement n'est pas pris en compte, ni le risque important de contamination pour l'agriculture biologique et conventionnelle.”

L'association rappelle que la majorité du maïs OGM cultivé en Europe se trouve en Espagne. Le maïs OGM, MON810, de Monsanto – la seule plante OGM autorisée à être cultivée dans l'Union européenne – a été interdite en France en 2008.

Écrit par Yves Heuillard