Le Groënland se soulève avec la fonte de sa couverture glaciaire - L'atelier

Accueil

Cette actualité a été publiée le 07/01/2012 à 17h04 par Jacques.


LE GROËNLAND SE SOULÈVE AVEC LA FONTE DE SA COUVERTURE GLACIAIRE

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • Google+  FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr
SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre

 

Le Groenland est en phase de reverdir, selon une nouvelle étude internationale. L'année 2010 a été particulièrement chaude, ce qui a entraîné une perte d'environ 100 milliards de tonnes de glace dans le Sud du Groenland. Les résultats de cette étude révèlent aussi qu'une grande surface du substrat rocheux de l'île s'est élevée de quelques millimètres au cours de cette période. La glace alourdit le substrat rocheux, mais celui-ci s'élève lorsque la glace fond.

Des scientifiques du Danemark, du Luxembourg et des États-Unis ont mesuré la réaction naturelle de l'assise rocheuse de l'île à la déplétion de la couche de glace. Ils ont utilisé un réseau de près de 50 dispositifs de localisation (GPS) situés sur la côte du Groenland pour obtenir les informations nécessaires au projet Greenland GPS Reso (GNET).

Le professeur Michel Bevis de l'école de sciences terrestres de l'université de l'état de Ohio aux États-Unis explique que la couche de glace du Groenland fond d'année en année, ce qui permet au substrat rocheux de faire surface. Selon les scientifiques, un nombre de stations GPS de l'île détecte une élévation de 15 mm ou plus sur la côte rocheuse chaque année. Toutefois, l'augmentation des températures de l'année dernière a élevé le substrat rocheux de 20 mm à plusieurs endroits.

(...)

 

Pour lire la suite, cliquer ICI

 

Un article de Cordis, publié par notre-planete.info

 

Lance-toi ! Deviens vite lanceur d'alerte. Rejoins ceux qui ont la rage !

Le site étrange qui dérange même les anges !

 

........

 

Merci de PARTAGER les meilleurs posts partout où vous le pouvez, réseaux sociaux et autres.

 





Auteur : CORDIS

Source : www.notre-planete.info