Le grisou, alternative au gaz de schiste ? - L'atelier

Accueil

Cette actualité a été publiée le 05/08/2014 à 21h57 par Jacky.


LE GRISOU, ALTERNATIVE AU GAZ DE SCHISTE ?

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • Google+  FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr
SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
Le grisou, alternative au gaz de schiste ?

 

Dans le sous-sol français, le gaz de schiste, actuellement interdit d'exploitation, n'est pas la seule alternative aux sources classiques d'hydrocarbures. Présent dans les anciens bassins miniers de Lorraine et du Nord-Pas-de-Calais, le gaz de charbon serait une piste prometteuse pour quelques années. Le redouté grisou pourrait donc devenir utile, le temps de la transition énergétique.

Depuis que l'entreprise EGL (European Gas Limited), laquelle dispose de plusieurs permis d'exploitation en France métropolitaine, a estimé à environ 370 milliards de mètres cubes la quantité récupérable de « gaz de charbon », ou gaz de houille, la question de cette ressource est relancée. Ce gaz qui n'est autre que le grisou est constitué à 95 % de méthane et se trouve inclus dans les veines de charbon en Lorraine et dans le Nord-Pas-de-Calais. C'est ce qu'explique l'article Du gaz en France publié dans le Journal du CNRS, qui s'est intéressé aux enjeux de ce « gaz vert ».

(...)

 

Pour lire la suite, cliquer ICI

 

Un article de Jean-Luc Goudet, publié par futura-sciences.com et relayé par SOS-planete

 

Pour en savoir plus que visible, abonnez-vous à notre nouvelle Newsletter bimestrielle, confidentielle, cryptée et GRATUITE

Le site SOS-planete lui-aussi est GRATUIT !
Merci de contribuer à son financement participatif

 

L'Actualité vraie sur votre mobile du site étrange qui dérange même les anges

 





Auteur : Jean-Luc Goudet

Source : www.futura-sciences.com