Le décollage pour la Lune de la méga fusée Artemis 1 SLS encore reporté! Pas de nouvelle date prévue

Le Grenelle 2 instaure de nouvelles mesures controversées sur les pesticides - Le Vrai d'UFO's ;o)

Accueil

Cette actualité a été publiée le 13/05/2010 à 15h18 par Terredezomes.

SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
Le Grenelle 2 instaure de nouvelles mesures controversées sur les pesticides


Les nouvelles dispositions relatives au retrait des pesticides, contenues dans la loi Grenelle 2 votée par l'Assemblée nationale, mardi 11 mai, font l'objet d'interprétations divergentes. Jugées "scandaleuses " par la gauche et certains écologistes, qui y voient un symbole des "renoncements" du gouvernement sur l'écologie, elles auraient, au contraire, une portée limitée, selon d'autres observateurs.

Un des amendements adoptés prévoit que la décision de retirer tel ou tel pesticide du marché français - même si ceux-ci sont autorisés au niveau européen - doit être prise après avis de l'Agence française de sécurité sanitaire des aliments (Afssa), mais, surtout, "après évaluation des effets socio-économiques et environnementaux" du retrait envisagé.

La gauche dénonce "un recul formidable" par raport aux ambitions du Grenelle, qui visait à réduire de 50 % les pesticides d'ici à 2018. "Mettre sur le même plan les effets économiques et sur la santé est une régression totale, dictée par les lobbys des pesticides", affirme aussi François Veillerette, porte-parole du Mouvement pour le droit et le respect des générations futures (MDRGF). Il y voit la traduction des propos de Nicolas Sarkozy, qui promettait, le 6 mars, au Salon de l'agriculture, de "changer les méthodes de mise en oeuvre des mesures environnementales", afin de tenir compte des difficultés du monde agricole.

Pour Christian Jacob, président (UMP) de la commission du développement durable de l'Assemblée, qui a proposé l'amendement, il s'agit au contraire de "sécuriser juridiquement" les décisions de retrait françaises, qui pourraient être attaquées pour non-respect des directives européennes. Selon le gouvernement, la santé ne passera pas après l'économie. "L'avis de l'Afssa l'emportera toujours sur l'avis socio-économique que je ne crains pas du tout, estime la secrétaire d'Etat à l'écologie, Chantal Jouanno. Je demande à être jugée sur les résultats."

Pour Arnaud Gossement, fondateur du réseau Environnement et droit, "il n'y a pas de recul". "On ne pourra pas refuser un retrait au motif que ça coûterait trop cher, affirme le juriste. La jurisprudence européenne montre qu'on ne peut mettre en balance les intérêts économiques et la santé."

Jean-Claude Bevillard, spécialiste de l'agriculture à France nature environnement, relativise aussi. "C'est un obstacle de plus pour retirer une molécule, qui pourrait entraîner des délais supplémentaires, mais on n'en fait pas une montagne, explique M. Bevillard. Cela ne remet pas en question les fondamentaux du plan éco-phyto 2018, qui se jouera sur le terrain." Mille fermes de démonstration assureront la promotion de méthodes culturales économes en pesticides.

Jean-Charles Bocquet, directeur de l'Union des industries de la protection des plantes (UIPP), nie être à l'origine de l'amendement. Quant à Pascal Ferey, chargé de l'environnement à la FNSEA, il affirme que cette évaluation "ne changera pas beaucoup de choses aux difficultés des agriculteurs".

L'amendement fera partie des nombreux sujets sur lesquels députés et sénateurs devront s'accorder lors de la commission mixte paritaire sur la loi Grenelle 2, prévue les 15 et 16 juin, avant de voter définitivement le texte.

Une mesure devrait faire l'unanimité sans difficulté : l'interdiction de la commercialisation des biberons contenant du bisphénol A. L'Assemblée a adopté, samedi 8 mai, un amendement identique à une proposition de loi votée par le Sénat fin mars, qui prévoit une suspension de leur fabrication et commercialisation jusqu'à publication d'un avis de l'Afssa qui les autoriserait à nouveau.

Par Gaëlle Dupont-Source : www.lemonde.fr

 

 

 

 

 

 

 

 

A noter que ce moteur de recherche INTERNE peut renvoyer sur des pages uniquement adaptées aux PC

 

 

 

A noter que ce moteur de recherche INTERNE peut renvoyer sur des pages uniquement adaptées aux PC

 

 

Avant de propager des sottises, le Grand philosophe Grec Socrate conseille le test des 3 passoires ! - Le Vrai d'UFO's ;o) - EndinGues à donfff !!! (02:00)

 

 

 

Pour en savoir plus sur la situation planétaire

 

 

Manipulation de l'opinion : Quelle vérité fondamentale est dissimulée par la "théorie" du complot ? - Le Vrai d'UFO's ;o)

Le grand remplacement est une théorie du complot, xénophobe et raciste, instillée en France en 2010 - Le Vrai d'UFO's ;o)

 

 

La composition exacte des CHEMTRAILS enfin dévoilée. Quels vrais danGers pour la santé des citoyens? - Le Vrai d'UFO's ;o)

Aux antennes E.L.F. hautes fréquences du réseau HAARP en Alaska, s'en joignent 144 autres en Russie! - Le Vrai d'UFO's ;o)

Philosophie, architecture cosmique et bâtisseurs : Les neuf piliers de l'Evidence - Le Vrai d'UFO's ;o)

 

Les 3 Amis fondateurs de l'Association (en 1999)

 

 

 

A noter que ce moteur de recherche INTERNE peut renvoyer sur des pages uniquement adaptées aux PC

 

 

 

 

      

 

  • Lire les commentaires
  • Lien utile / source de l'actualité
  • Modifier cette actualité
  • Contacter Terredezomes
  • Recommander cette actualité
  • Imprimer cette actualité
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr

Commentaires des internautes

Laisser un commentaire sur cette actualité

Aucun commentaire n'a encore été déposé sur cette actualité.