Le Grand Canyon menacé par l'exploitation minière - L'atelier

Accueil

Cette actualité a été publiée le 18/02/2011 à 18h40 par Jacques.


LE GRAND CANYON MENACÉ PAR L'EXPLOITATION MINIÈRE

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • Google+  FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr
SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre

Les demandes d'exploitation des réserves d'uranium du Grand canyon se sont multipliées ces dernières années.

Pour décider d'accorder ou non son autorisation, le gouvernement américain a publié un rapport sur l'impact environnemental potentiel d'une telle activité.

L'une des sept merveilles de la nature, le Parc National du Grand Canyon en Arizona, pourrait bien être d'ici peu menacée par l'exploitation minière de ses réserves d'uranium.

C'est ce que révèle un rapport du gouvernement américain rendu public aujourd'hui même. En effet depuis 2003, les entreprises minières ont envoyé plus de 2.215 demandes d'exploitation alors que celle-ci est interdite depuis 1908.

Et si la Maison Blanche a décidé qu'elle ne communiquerait pas sa réponse avant juillet 2011, les pressions sont de plus en plus fortes.

Cela fait maintenant près de 60 ans que les compagnies minières convoitent les réserves d'uranium du Parc National du Grand Canyon en Arizona qui recouvre près de 4.930 kilomètres carrés.

Jusqu'ici, les demandes d'exploitation restaient peu nombreuses et le gouvernement américain maintenait son interdiction. Mais ces dix dernières années, le développement de programmes nucléaires dans des pays comme la Chine ou la Corée a provoqué une considérable hausse des prix.

De 5 euros la livre en 2001, l'uranium est passé à plus de 46 euros. Pas étonnant que l'intérêt se porte sur les réserves du Grand Canyon particulièrement riches et surtout de très bonne qualité.

Pourtant, au vu du rapport publié, il vaudrait mieux que le gouvernement américain maintienne son interdiction.

Car si l'uranium n'est pas nuisible à l'état naturel, une fois dilué dans l'eau, il pourrait bien rejoindre les sources et finir par contaminer la rivière Colorado qui alimente les 18 millions d'habitants de Los Angeles.

De même, une telle pollution mettrait en péril l'écosystème de la région, de la végétation du désert aux milliers d'espèces animales qui y vivent. "Le Grand Canyon est un trésor international et réputé pour ses étendues à couper le souffle.

Ses sources isolées et ses cavernes abritent une remarquable diversité de vie, comprenant des espèces que l'on trouve nulle part ailleurs. L'exploitation de l'uranium menace simplement toutes ces espèces", a assuré au Guardian Taylor McKinnon du Centre for biological diversity.

 

Lance-toi! Deviens vite lanceur d'alerte

Le site étrange qui dérange même les anges!





Auteur : Rédaction maxisciences.com

Source : www.maxisciences.com