Le gouvernement australien envisage, ni plus ni moins, l'éradication des communautés aborigènes - L'atelier

Retour : Accueil

Cette actualité a été publiée le 18/08/2016 à 15h05 par Exo007.


LE GOUVERNEMENT AUSTRALIEN ENVISAGE, NI PLUS NI MOINS, L'ÉRADICATION DES COMMUNAUTÉS ABORIGÈNES

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • Google+  FaceBook  Twitter LinkedIn Tumblr
SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
Le gouvernement australien envisage, ni plus ni moins, l'éradication des communautés aborigènes

 

Le gouvernement d'Australie Occidentale
n'a pas renoncé à fermer les
communautés autochtones:
il souhaite les voir
s'éteindre de mort lente

 

L'année dernière, nous avons publié au printemps une tribune en réponse à l'annonce, par le Premier ministre d'Australie Occidentale, de son intention de fermer plus d'une centaine de communautés aborigènes en cessant de financer leurs services essentiels (eau, électricité). Commençons par remercier tous ceux qui ont soutenu, partagé et diffusé cette initiative car ils ont par là soutenu les mobilisations en cours en Australie et permis, même modestement, d'accroître la pression sur les gouvernements australiens

 

 

L'annonce est aujourd'hui devenue une feuille de route, présentée le 14 juillet dernier au public australien. Monument de colonialisme contemporain, ce rapport ravive notre colère et notre engagement auprès des individus, collectifs et communautés aborigènes d'Australie pour défendre leurs droits à l'autodétermination, à la terre et à la dignité.

 

(...)

 

 

Pour lire la suite, cliquer ICI

 

Une actualité de Martin Préaud,
publiée par huffingtonpost.fr
et relayée par Demain l'Homme ex SOS-planete

 

Sur le même sujet :

Fermeture des communautés aborigènes,
de l'incurie à l'abandon,
c'est toujours non!

 

 

 

La Vérité ? Mieux vaut en rire : Tour du monde en 5 minutes,
mort de rire dans un fauteuil ;o)

Immense victoire pour les associations :
les semences anciennes ne sont
plus interdites en France !

Cobayes humains et crème solaire : les vacances
sacrées, la plage, le test géant des nanoparticules

 

 

 


.


.


.

 

 

Chaque jour -pour 1€ par mois-
vous trouverez dans ce module privé,
le nectar récolté par les colibris,
lanceurs d'alerte
de Demain
l'Homme.
Mais vous découvrirez
aussi des rubriques spécialement
dédiées, étonnantes, souvent
vertigineuses, auxquelles la version
gratuite ne donne pas accès.

 

 

 

 





Auteur : Martin Préaud; huffingtonpost.fr