Le dérèglement climatique n'est pas une menace : c'est une réalité - L'atelier

Accueil

Cette actualité a été publiée le 10/04/2014 à 19h31 par Exo007.


LE DÉRÈGLEMENT CLIMATIQUE N'EST PAS UNE MENACE : C'EST UNE RÉALITÉ

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • Google+  FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr
SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
Le dérèglement climatique n'est pas une menace : c'est une réalité

 

Titre initial : Rapport du GIEC : le changement climatique, c'est maintenant

 

Le GIEC (groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat) a remis ce lundi le deuxième volet de son 5e rapport. Le 1er volet de ce rapport, en septembre 2013, avait clairement attribué la responsabilité du dérèglement climatique aux activités humaines... Hier, le GIEC a mis l'accent sur les impacts – déjà observables et à venir – des changements climatiques.

Le dérèglement climatique n'est pas une menace : c'est une réalité

Ce 2e rapport nous donne les impacts potentiels dans toutes les régions du monde pour un réchauffement de 2 et de 4 degrés. Il souligne également que les effets des bouleversements climatiques sont déjà là, bien visibles.

 

 

(...)

En mars, l'Organisation météorologique mondiale (OMM) lançait déjà une petite bombe climatique. Pour l'OMM le doute n'est pas de mise : le réchauffement provoqué par l'activité humaine est à l'origine des nombreux phénomènes climatiques extrêmes vécus en 2013.

(...)

Voir le rapport complet de l'OMM

Les pays du Sud sont touchés ... Invitées par le Réseau action climat (RAC) trois femmes originaires du Bangladesh, du Pérou et du Tchad ont témoigné de la difficulté pour leurs communautés de s'adapter à un climat de plus en plus imprévisible.

Lire l'article de 20 Minutes : Elles ont vu le changement climatique sur le pas de leur porte.

(...)

Trop tard pour arrêter le dérèglement climatique, mais pas pour le limiter !
Il est trop tard pour éliminer tous les impacts des changements climatiques mais pas trop tard pour agir : on peut les limiter !
Il y a une grande différence entre un réchauffement de 2 et de 5 degrés....

Le scénario du GIEC qui vise à rester sous la barre des 2 degrés de réchauffement planétaire d'ici à 2100 implique que l'on atteigne un pic de nos émissions en 2020 et que l'on n'émette plus de CO2 en 2070 (et que l'on capture par la suite les émissions).

Et, parce que nous ne sommes pas sûrs d'atteindre ce pic en 2020, parce que nous ne sommes pas sûrs de pouvoir capturer les émissions, parce que ce scénario représente seulement 66% de chances de rester sous les 2 degrés : nous devons atteindre le niveau zéro d'émissions fossiles en 2050.

Il y a des conséquences des changements climatiques que l'on ne pourra plus éviter (ouragans, typhons, sécheresses). Mais en parallèle du travail d'adaptation recommandé par le GIEC aux gouvernements, nous devons réduire nos émissions !

(...)

 

Pour lire la totalité, cliquer ICI

 

Un article de greenpeace.fr, relayé par SOS-planete

 

Les amères leçons du passé doivent être réapprises sans cesse. Albert Einstein

Abeilles - Le cynisme sans limite de Monsanto a de quoi nous inquiéter !

 

 

L'Actualité vraie sur votre mobile du site étrange qui dérange même les anges !

 





Auteur : greenpeace.fr

Source : energie-climat.greenpeace.fr