Communiqué de l'Académie Nationale de Médecine concernant l'aide de la Vitamine D contre la Covid-19

Le cycliste et l'impossible austérité - Demain l'Homme

Accueil

Cette actualité a été publiée le 02/06/2012 à 22h22 par Kannie.

SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager par mail
Le cycliste et l'impossible austérité

 

Le décor

Depuis le début de la crise financière intervenue en premier lieu aux Etats-Unis en 2007 et apparue visiblement en France en septembre 2008 avec la faillite de la banque Lehman Brother, nos grands penseurs économiques reviennent en force (Keynes, Adam Smith, Ricardo, etc ...). La crise est tellement brutale, à la fois dans sa survenue et dans son intensité qui ne cesse de s'amplifier, que nous somme contraints à nous poser des questions nouvelles ou bien anciennes et oubliées par le jeu de l'effacement du temps.

Comment résoudre le problème du déficit public et de la dette ?

Faut-il mutualiser les dettes d'état en créant des euro-obligations (eurobonds) ?

Comment relancer la croissance ?

Comment concilier croissance et rigueur ?

Vont-ils ces grands penseurs venir à notre secours ? A tous les niveaux de décision on assiste encore à des débats sans fin sur le choix des mécanismes à mettre en oeuvre pour enrayer cette crise de la dette qui frappe les états européens, et pour cause, des interventions variées et massives, dirigées par le FMI, la BCE, et L'UE, ont déjà vu le jour sans porter véritablement leurs fruits.

Alors..., austérité ou croissance ou bien... austérité et croissance ? La réponse n'est pas simple ! C'est un peu comme si je posais la question suivante à un scientifique : « Est-ce que les fourmis dorment la nuit ? »

Aujourd'hui les politiciens et en particulier ceux qui sont aux commandes du navire, utilisent lors de leurs apparitions médiatiques les mots ‘austérité' et ‘rigueur' avec une attention aussi fine que le cycliste qui descend un col à 100km/h.

Peu importe les chicaneries sémantiques, que l'état applique une politique d'austérité ou de rigueur, l'objectif reste le même, et les remèdes assez semblables. Il s'agit bien d'assainir nos finances publiques en rééquilibrant d'abord le budget en déficit chronique depuis plus de 35 ans, pour envisager ensuite une réduction de la dette.

« J'emploierai indifféremment le mot rigueur ou le mot austérité tant les nuances sont subtiles et m'échappent quelque peu (même si l'austérité sous-entend parfois une baisse des salaires et des pensions de retraites). Il m'arrivera d'employer un nouveau mot pour mettre tout le monde d'accord : la ‘rigostérité' »

Le défi du cycliste

Pour agrémenter cet article, je vais pousser un peu plus loin l'analogie entre un engagement vers une politique de rigostérité et le cycliste en vous invitant à garder à l'esprit pour le reste de la lecture, l'exemple qui suit :
 

(...)

 

Pour lire la suite, cliquer ICI

 

Un article publié par agoravox.fr

 

Notre association défend la Vie et toutes ses espèces, dont l'Homme. Elle est APOLITIQUE

 


Lance-toi ! Deviens vite lanceur d'alerte. Rejoins ceux qui ont la rage !

Le site étrange qui dérange même les anges !

 

      

 


Merci de PARTAGER les meilleurs posts partout où vous le pouvez, réseaux sociaux et autres.

 

Auteur : Alain-desert

Source : www.agoravox.fr

  • Mots clés déclenchant une recherche interne :  
  • décroissance
  • Lire les commentaires
  • Lien utile / source de l'actualité
  • Modifier cette actualité
  • Contacter Kannie
  • Recommander cette actualité
  • Imprimer cette actualité
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr

Commentaires des internautes

Laisser un commentaire sur cette actualité

Aucun commentaire n'a encore été déposé sur cette actualité.