Le corium de Fukushima : description et données - L'atelier

Accueil

Cette actualité a été publiée le 16/08/2011 à 21h44 par Fred.

SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
Le corium de Fukushima : description et données

 
Corium :

C'est le mot tabou de Tepco. Pourquoi l'entreprise responsable de la plus grande catastrophe nucléaire au monde n'en parle jamais ? Tout simplement parce que c'est la matière la plus dangereuse jamais créée par l'homme, une
sorte de magma incontrôlable et ingérable, aux conséquences incommensurables.

Étant donné que beaucoup d'informations contradictoires circulent sur cette
matière rare et mal connue, cet article va essayer de faire le point des connaissances actuelles.

On ne communique pas beaucoup sur le sujet dans le milieu du nucléaire, sauf entre experts. En effet, c'est la bête noire du monde de l'atome, car cette matière n'existe qu'en cas d'accident grave.

Three Mile Island en 1979, Tchernobyl en 1986 et Fukushima en 2011 ont produit chacun leur corium. Si l'on connaît aujourd'hui les coriums des deux premiers
accidents cités, on ne sait pas grand-chose de celui de Fukushima, car il faudra attendre des années avant que celui-ci ne se refroidisse et que l'on puisse l'approcher. Pour autant, on peut essayer d'évaluer sa nature, son action et ses conséquences.

Pour réaliser cet article, j'ai tiré beaucoup d'informations du forum technique de Radioprotection Cirkus. Merci donc à tous les contributeurs de ce forum, avec une mention particulière pour Jansson-Guilcher, et évidemment à “invité” qui a initié ce fil d'info très instructif. Pour des raisons techniques liées au blog, cet article a été séparé en 2 parties consultables sur deux pages différentes.

Sommaire

Le corium de Fukushima

Partie 1 :description et données

1. Définition du corium
2. Matière de tous les extrêmes
3. Quand le corium de Fukushima s'est-il formé ?
4. Combien de tonnes de combustible ont fondu ?
5. Aspect et composition du corium
6. Progression du corium

Partie 2 : effets et dangers

7. Que se passe-t-il quand le corium rencontre du béton ?
8. Que se passe-t-il quand le corium rencontre du métal ?
9. Que se passe-t-il quand le corium rencontre de l'eau ?
10. Que veulent dire les termes « Melt-down », « Melt-through » et « Melt-out » ?
11. Possibilité de contenir le corium
12. Dangers du corium

1. Définition du corium

Le corium est un magma résultant de la fusion des éléments du coeur d'un réacteur nucléaire. Il est constitué du combustible nucléaire (uranium et plutonium), du gainage des éléments combustibles (alliage de zirconium) et des divers éléments du coeur avec lesquels il rentre en contact (barres, tuyauteries, supports, etc.).

Le terme « corium » est un néologisme formé de core (en anglais, pour le coeur d'un réacteur nucléaire), suivi du suffixe ium présent dans le nom de nombreux éléments radioactifs : uranium, plutonium, neptunium, américium, etc.

2. Matière de tous les extrêmes

Le corium est la matière des six extrêmes : il est extrêmement puissant, extrêmement toxique, extrêmement radioactif, extrêmement chaud, extrêmement dense et extrêmement corrosif.

(...)

 

Note de Fred : article très dense et "instructif", à lire en suivant le Lien utile

 

Pour lire la totalité de l'article, cliquer sur Source ou Lien utile

 

Un article de Pierre Fetet, publié par ddata.over-blog.com

 

Lance-toi ! Deviens vite lanceur d'alerte. Rejoins ceux qui ont la rage !

Le site étrange qui dérange même les anges !

 

........

 

Merci de PARTAGER les meilleurs posts partout où vous le pouvez, réseaux sociaux et autres.

 

Auteur : Pierre Fetet

Source : ddata.over-blog.com

  • Lire les commentaires
  • Lien utile / source de l'actualité
  • Modifier cette actualité
  • Contacter Fred
  • Recommander cette actualité
  • Imprimer cette actualité
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr