Le combat de Lydie contre l'obsolescence programmée - L'atelier

Accueil

Cette actualité a été publiée le 24/04/2013 à 22h26 par Jacky.


LE COMBAT DE LYDIE CONTRE L'OBSOLESCENCE PROGRAMMÉE

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • Google+  FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr
SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
Le combat de Lydie contre l'obsolescence programmée

 

Consommation : son mémoire d'étudiante a inspiré une enquête

Les fabricants programment-ils les machines à laver et autres téléviseurs pour qu'ils tombent subitement en panne après quelques années ? Le Centre Européen de la Consommation (CEC), installé en Allemagne, publie un dossier sur l'obsolescence programmée.

L'enquête s'appuie sur le mémoire d'une ancienne étudiante de la faculté de droit de Montpellier, Lydie Tollemer, 26 ans, aujourd'hui juriste à l'association franco-allemande. En septembre, elle a obtenu 16 / 20 au terme de son Master II. « Le sujet l'a passionné, c'est en plein dans l'actualité », note Malo Depincé, son directeur de mémoire (lire encadré).

Des témoignages d'ex-salariés

« L'obsolescence programmée correspond à la volonté des constructeurs de réduire délibérément la durée de vie des produits, souligne Lydie Tollemer. Nous avons tous entendu les plus anciens dire que les machines étaient beaucoup plus résistantes avant qu'aujourd'hui. » Selon le réseau des Amis de la Terre, les biens comme les réfrigérateurs ou les imprimantes ont une durée de vie de 6 à 8 ans, contre 10 à 12 ans, il y a dix ans.

« Nous n'avons pas de véritables preuves, car il faudrait avoir accès aux documents internes des entreprises, assure la juriste. Mais j'ai réussi à avoir des témoignages d'anciens salariés qui affirmaient que les pièces utilisées pour la fabrication ne devaient pas être» trop fiables. »

Séduit par la qualité de son travail et son intérêt pour les droits de la consommation, le CEC a embauché Lydie Tollemer, à Kehl, le 1er juillet, au terme d'un stage de deux mois.

 

Un article de NICOLAS BONZOM , publié par 20minutes.fr et relayé par SOS-planete

 

Ce post vous est transmis grâce au dispositif mis en place par l'équipe bénévole des lanceurs d'alerte de SOS-planete

 

N'acceptez pas le crime organisé ! Rejoignez la Force ! Apportez votre petite pierre à une évolution joyeuse, compatible avec la Vraie Vie...

 

 

Le site étrange qui dérange même les anges !

 

........

 





Auteur : NICOLAS BONZOM

Source : www.20minutes.fr