Le CNRC dévoile sa stratégie pour produire industriellement et commercialiser les biocarburants - L'atelier

Retour : Accueil

Cette actualité a été publiée le 06/06/2010 à 15h10 par Jacques.


LE CNRC DÉVOILE SA STRATÉGIE POUR PRODUIRE INDUSTRIELLEMENT ET COMMERCIALISER LES BIOCARBURANTS

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • Google+  FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr
SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
Le CNRC dévoile sa stratégie pour produire industriellement et commercialiser les biocarburants

Le ministre Goodyear annonce un important projet de recherche en Nouvelle-Ecosse.

HALIFAX, NOUVELLE-ÉCOSSE - (Marketwire ) -

À l'attention des Directeurs de l'information : Une vidéo et des photos accompagnant ce communiqué sont disponibles sur le site internet de Marketwire.

Capsules d'actualité

• Les sources usuelles de carburants comme le pétrole sont à l'origine de problèmes environnementaux (marées noires, pollution de l'air, réchauffement de la planète).

• Les carburants produits à partir de ressources végétales renouvelables sont des éléments clés de la durabilité énergétique – assainissement de l'air, énergie propre et profits sûrs pour les Canadiens.

• Les biocarburants venant des algues intéressent l'industrie mondiale de l'aviation, car ils l'aideront à atténuer son empreinte carbone avant l'imposition des taxes sur les émissions carboniques.

• Les algues intéressent aussi d'autres industries, car elles utilisent les émissions de dioxyde de carbone pour croître. Le CNRC et Carbon2Algae Solutions chercheront à capter les émissions de carbone de diverses installations comme les centrales thermiques alimentées au charbon et s'en serviront pour cultiver des algues.

• Les algues se prêtent parfaitement à la fabrication de biocarburants, n'étant pas une culture alimentaire et n'accaparant pas de terres agricoles. En outre, elles donnent jusqu'à vingt fois plus d'huile que les cultures classiques qui produisent des biocarburants, comme le maïs.

• Grâce à ce nouveau projet, le Canada emboîte le pas aux autres pays qui s'intéressent à la fabrication de carburants à partir des algues.

• L'approche du CNRC est unique, car on recourra à des espèces locales d'algues, ce qui éliminera les risques pour l'environnement. En outre, les algues ne nécessiteront pas l'usage de terres agricoles, donc ne concurrenceront pas la production d'aliments.

• Le CNRC est idéalement placé pour créer une masse critique en production de carburants renouvelables à partir des algues. Non seulement possède-t-il une vaste expertise en biosciences marines, en biotechnologie, en biotechnologie végétale et en recherche aérospatiale, mais il a aussi noué des liens très étroits avec l'industrie.

• Le projet de fabrication de biocarburants à partir d'algues inclura aussi la recherche de méthodes novatrices permettant d'exploiter les sous-produits de la production de carburants (les nutraceutiques ou pour les animaux, des aliments avec une haute teneur en protéinés, par exemple).

• Le Programme national sur les bioproduits est une initiative commune du CNRC, de Ressources naturelles Canada et d'Agriculture et Agroalimentaire Canada.

Il aura une incidence sur les secteurs jugés prioritaires pour le pays : l'environnement, les sources d'énergie durables et la revitalisation des régions rurales, par le développement et l'exploitation commerciale de technologies précises.

Citations:

- Danial Wayner, Vice-président, sciences physiques, CNRC

• « Les algues se nourrissent de dioxyde de carbone. Rien de plus sensé, donc, que de bâtir un système qui associera l'usine de biocarburant à des installations libérant ce gaz. Les algues captent le dioxyde de carbone et l'utilisent pour croître. »

• « On peut aussi se servir des algues qui produiront des biocarburants pour traiter les eaux usées venant des municipalités, des exploitations agricoles ou des égouts. En effet, ces eaux contiennent beaucoup de composés qui favorisent la multiplication des algues. »

• « Les algues présentent un énorme potentiel commercial. On a vendu 22 milliards de gallons de biocarburant en 2009. Certains estiment que cette industrie verra son chiffre d'affaires grimper jusqu'à cent milliards de dollars. »

L'honorable Gary Goodyear, ministre d'État (Sciences et Technologie)

• Le CNRC collabore avec un certain nombre de partenaires de l'industrie, notamment avec Ocean Nutrition Canada d'Halifax; Menova Energy de Markham, en Ontario; POS Pilot Plant de Saskatoon et un consortium international, Carbon2Algae Solutions.

Ces entreprises ont travaillé en étroite collaboration avec des scientifiques du CNRC afin de commercialiser les technologies visant à favoriser la production industrielle d'algues, le traitement de la biomasse et l'extraction des lipides et, ultimement, la production de carburant.

• Le Conseil national de recherches travaille aussi de concert avec le département américain de l'Énergie.

.../...

Pour lire la suite, cliquer sur "lien utile"

Note de Terre sacrée : Nous sommes contre TOUS les biocarburants qui sont un crime contre l'humanité à l'exception des algues

Pour en savoir plus sur la situation planétaire
.
.





Auteur : Rédaction Marketwire

Source : www.marketwire.com